The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Tuesday, March 27, 2018

L’Homme de L’Isle @ Cinémathèque Québécoise

Bande Annonce 

Le film de Bruno Boulianne va à la source même de l'inspiration de Jean-Paul Riopelle pour son oeuvre monumentale Hommage à Rosa Luxemburg. On rencontre le guide de chasse Gilles Gagné accompagné de l'artiste Marc Séguin alors qu'ensemble ils retracent les pas et gestes que le jeune guide et  Riopelle faisaient alors qu'ils chassaient les oies à l'Île-aux-Oies. Je n'ai jamais été dans cette région mais je reconnais bien mon pays, sa grandeur, son silence et sa vitalité. C'est très émouvant de suivre l'homme simple qu'est M. Gagné alors qu'il influence nos plus grands artistes.

Pour un temps limité à la Cinémathèque Québécoise HORAIRE

-LENA GHIO

Monday, March 26, 2018

21e Expo Manger Santé et Vivre Vert

Photos © Lena Ghio, 2018 

ENGLISH translation app on the left

Évasion citronnée de RAWESOME 

Le 21e Expo Manger Santé et Vivre Vert s'est terminé en réussite totale! J'ai été epatée par plusieurs choses. D'abord l'amélioration du goût des mets végétaliens est incroyable! Ensuite malgré la foule énorme et incessante, tout le monde a eu des dégustations en masse servies avec gentillesse et informations pertinentes. 


Mon coup de coeur le plus impressionnant est la compagnie RAWESOME qui propose des gâteaux à la crème fait à partir de noix de cajou. Ils proposent aussi des produits fermentés pour remplacer le fromage à la crème, trop délicieux sans gluten, sans produits laitiers!

Un autre produit délicieux et surprenant: veggemo une boisson qui remplace le lait fait entièrement avec des légumes! INCROYABLE!!!


Maintenant, même les gens aux allergies les plus persistantes pourront apprécier des plaisirs gastronomiques!

Thursday, March 22, 2018

NOUVELLES / NEWS 22.03.2018

Photos © Lena Ghio, 2018




ENGLISH translation app on the left

Parle-moi d'amour est une exposition annuelle qui est rendue à sa 20e édition. L'exposition encan réunit des oeuvres d'artistes établis: Betty Goodwin, Kent Monkman, Guido Molinari pour en nommer quelques-uns:  et les oeuvres d'artistes qui émergent de l'organisme Les Impatients pour réaliser un encan qui bénéficiera à celui-ci. Les Impatients offre des ateliers d'art aux personnes qui souffrent de maladies mentales. L'impacte de ces ateliers est des plus positifs. On voit rapidement ces personnes retrouver leur dignité et leur confiance. Ce 28 mars 2018 dès 17h à l'Atrium de l'Édifice Wiler - Espace Danse aura lieu la grande soirée bénéfice. Les artistes présents seront: Christian Bégin, Evelyne de la Chenelière, Clémence Desrochers, James Hyndman, Lise Leprohon et les musiciennes Geneviève Gauthier et Hélène Lemay de Tuxedo Swing. BILLETS 25$ ICI

Vous pouvez visiter l'exposition gratuitement pendant les heures d'ouverture de l'édifice jusqu'au 28 mars 2018. Un coffret, Mille mots d'amour, composé de lettres d'amour de plusieurs personalités est disponible ainsi que plusieurs produits uniques. Vous pouvez offrir un don à l'organisme en tout temps.






Rh Mode
Photos © Lena Ghio, 2018
« Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin! »

-Debbie Zakaib


« Montréal fait partie des trois grandes villes en Amérique du Nord au chapitre de la confection de vêtements avec Los Angeles et New York. Le secteur de la mode au Québec se démarque par son expertise, sa créativité et son ingéniosité. Avec plus de 1 850 joueurs, dont plusieurs de classe mondiale, incluant des manufacturiers, des détaillants, des grossistes, des distributeurs et des créateurs de renom, ce pilier stratégique de l’économie québécoise génère aujourd’hui plus de 83 000 emplois. C’est un secteur en pleine effervescence axé sur l’innovation, les technologies de pointe et le développement de nouveaux marchés », indique Debbie Zakaib, directrice générale de mmode et porte-parole de l’événement.


Fidèle à cette philosophie, MMODE.CA a organisé le troisième événement Rh Mode au Palais des Congrès ce 20 mars dernier. Je me suis rendue pour prendre connaissance de l'ampleur de cet expo carrière qui est là pour le service de tous les gens impliqués dans l'industrie du vêtement que ce soit dans la manufacture ou dans le E market, dans la fabrique de tissue ou la livraison de marchandise. J'applaudis cetteinitiative qui a pour objectif finale defaire prospérer une industrie et les citoyens.

M. Mathieu St-Arnaud Lavoie m'a accompagnée pour que je puisse me rendre compte de l'envergure de leur proposition. Comme vous pouvez constater par les photos, la présentation est exquise et amicale. On est là pourvous et on souhaite vous intégrer dans cette industrie prometteuse.

M. St-Arnaud Lavoie m'a recommandé de partager ce lien avec vous si vous désirez repérer des entreprises à la recherche de personnes avec vos aptitudes. Ce ne sont pas toutesles entreprises qui liste leurs coordonnées mais c'est un point d départ. Regardez sur le site MMODE.CA pour prendre note de leurs activités.

BOUFFE 



De retour en fin de semaine au Palais des Congrès l'EXPO MANGER SANTÉ ET VIVRE VERT •  à ne pas manquer!

12e Festival TransAmérique 23.05 >07.06.2018


Étourdissant de créativité , le FTA a lancé sa programmation 2018. Suivez ce lien pour tous les détails.

-LENA GHIO

Wednesday, March 21, 2018

AU CINÉMA / AT THE MOVIES

La Mort de Stalin / The Death of Stalin 
FRANÇAIS app traduction à gauche • ENGLISH translation app on the left

LA MORT DE STALINE / THE DEATH OF STALIN


 I had to see this movie! First I love the cast starting with Steve Buscemi as Nikita Khrushchev, Simon Russell Beale as Lavrenti Beria and Michal Palin as Vyachesla Molotov to name a few. I looked at the trailer and immediately googled all the historical figures featured in this film by Armando Iannucci of the hilarious series VEEP fame. It turns out the real events were even more macabre than those presented in this fast paced dark comedy where characters die as fast as the repartee. Some people cannot help comparing it to the Trump administration with its staff of incompetent sycophants and quick turn over. I see it as an interesting look at KARMA. In reality, Joseph Stalin had eliminated almost all good physicians from Moscow because he was scared of being poisoned by them. When he suffered a stroke, there was no one with the competence to help him. The movie is kinder to the manner of his death than reality where it took several agonizing days before he took his last breath; people tried to feed him, didn't know what to do, left him on the couch where he had been moved for 3 days. Russia banned this movie and when we see it, we understand why. In the movie, none of the main characters can face the truth for it is too vile and corrupt and they are all involved in power struggles. How can Russian leaders face their own truth now? hummm

LOUISE LECAVALIER – SUR SON CHEVAL DE FEU





Comme tout le monde je ne peux oublier la première fois que j'ai vu une performance de Louise Lecavalier avec Marc Béland de La La La Human Steps. C'était une vidéo hélas je n'ai pas vu de performance live de ces artistes. J'étais électrifiée par les mouvements étonnants, l'apparence inusitée, le mystique de la danseuse Montréalaise qui incarne son temps mieux que tout autre. Le film a un tempo délicieux dans lequel s'entremêlent harmonieusement des scènes de conversations avec la danseuse, des scènes de sa vie quotidienne, des rencontres auprès de ses amis et collaborateurs dont Marc Béland que j'ai beaucoup apprécié, et des performances en progrès et historiques. Elle est MAGNIFIQUE!!!!

Ce film exquis réalisé par Raymond St-Jean, qui a aussi réalisé le documentaire Une chaise pour un ange, a été sélectionné au Festival international du film de San Francisco (SFFILM) qui se déroulera du 4 au 17 avril 2018. Vous pourrez le voir à Montréal et à travers la province bientôt.






MADAME




The Spanish born actress Rossy de Palma who plays Maria in this movie about social classes and capitalism was also a creator of this project with author and director Amanda Sthers. The idea was to focus on the experiences of an ordinary woman to whom a majority of women can identify. In this story, Maria the maid is put in an awkward position by Anne Fredericks, Toni Collette, her employer, who will not stand for a diner where there are 13 people seated at the table. She is then seated beside David Morgan, Michael Smiley, who was told a fib as to Maria's true identity. He proceeds to romance Maria hinting he is aware of her true identity, he believes she comes from a dangerous but wealthy family, and accepts her anyway. Mrs Fredericks is enraged by this unimaginable denouement while Maria feels she has found true love. It is hard not to love Maria, she is kind, hard working, funny. I really enjoyed this movie with a truly European ending.  





J'adore ce film réalisé par Sonia Kronlund qui suit Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan. J'adore l'exubérance de cet homme en face d'une situation inimaginable pour nous: réaliser des films dans une région accablée par la guerre et le terrorisme.

Pour moi, Salim Shaheen prouve qu'on doit poursuivre nos rêves qu'importent les circonstances dans lesquelles on se trouve!

-LENA GHIO

Sunday, March 18, 2018

LE FIFA 2018 • Le Palmares


ENGLISH translation app on the left

J'espère que vous avez profité de notre merveilleux FIFA encore une fois! Les choix ont été difficiles mais je suis très heureuse des films enivrants que j'ai vu. Voici les lauréats, texte du FIFA:

Le Grand prix -  Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertuccelli
Le grand prix nous est apparu avec évidence. Sa réalisatrice a eu le mérite de porter sa caméra sur un sujet bouleversant qui questionne notre rapport à la différence et, plus fondamentalement, nous renvoie à une quête philosophique intérieure universelle. L'auteure qu'elle suit semble connectée à un monde auquel de nombreux artistes et êtres humains tentent de se reconnecter. Ses mots d'une force frappante touchent juste. La très belle relation que la caméra entretient avec son personnage ainsi qu'avec sa mère, remarquable, propose une leçon d'humanité essentielle.


 Le prix du jury -  Where is Rocky II de Pierre Bismuth

Le prix du jury est un coup de coeur formulé sur l'instant, à l'unanimité et qui, encore une fois nous a emportés avec une jubilation énorme de spectateur, un récit brillant qui s'emboîte comme une poupée russe, proposant des scènes de cinéma inoubliables. Et puis c'est un vrai film sur l'art, sur le mystère d'un artiste et les fantasmes qu'il inspire.  Et puis c'est un film sur le cinéma.

Le prix du meilleur essai - Between Calculus and Random de Jürg Egli

Un véritable essai qui s'est tout de suite distingué de par son originalité et la force de sa proposition. Un film sans paroles qui fait dialoguer musique, arts plastiques, danse et cinéma, qui nous emporte au coeur de la création, un chemin fait de calcul et d'errance, une expérience artistique franchement inspirante qui célèbre la joie de la création.





Le prix du meilleur portrait -  Mstislav Rostropovitch, l'archet indomptable de Bruno Monsaingeon

Un film d'archives d'une grande maîtrise  qui nous transporte à travers le 20e siècle et nous fait découvrir un homme plus grand que nature. Il nous propose un portrait extrêmement vivant d'un  musicien exceptionnel et engagé. Le cinéaste utilise tout son art pour nous accompagner avec beaucoup d'humilité dans cet extraordinaire voyage musical, humain et historique.


Le prix de la meilleure oeuvre canadienne - Megalodemocrat: the public art of Rafael-Lozano-Hemmer de Benjamin Duffield

Ce film nous permet d'accéder à l'oeuvre d'un créateur dont les installations aux quatres coins du monde sont éphémères. Tourné sur dix ans, il documente la recherche énergique et passionnée d'un artiste engagé dont le travail rend les femmes et les hommes d'aujourd'hui créateurs de leur propre espace.

MERCI ET BRAVO À TOUS LES ARTISTES, CINÉASTES, ORGANISATEURS ET BÉNÉVOLES!

-LENA GHIO

Friday, March 16, 2018

LE FIFA 2018 • Dernier Week-End

Final Portrait

ENGLISH translation app on the left

C'est le dernier fin de semane du FIFA! Le festival passe toujours trop vite! Voici quelques suggestions:
Un film attendu pour clore la 36e édition du FIFA
Final Portrait de Stanley Tucci
Paris, 1964. Lors d'un court voyage, le sculpteur et peintre suisse, Alberto Giacometti, demande à son grand ami, le critique américain et amoureux des arts, James Lord, de poser pour lui. Giacometti lui promet que le processus ne prendra que quelques jours. Lord acquiesce à sa demande pour finalement presque le regretter. Ce film de fiction raconte l'histoire touchante et décalée de l'amitié entre les deux hommes vue à travers les yeux de Lord. Une plongée unique touchant la beauté, la frustration, la profondeur et parfois le chaos du processus artistique.
Samedi 17 mars | 17h30 | Musée des beaux-arts de Montréal
Soirée art et politique
Planète Petrila de Andrei Dascalescu
À Petrila, petite ville minière de Transylvanie en Roumanie, un ancien mineur, devenu artiste militant, utilise l’art et l’absurde pour empêcher les autorités locales de démolir les bâtiments historiques d’une des plus anciennes mines de charbon fermée en 2015. Désireux de préserver l’histoire et l’identité de sa ville natale, il s’efforce également de trouver de nouveaux moyens pour sauver sa communauté d’un effondrement irréversible. Le film sera projeté en première québécoise.
Samedi 17 mars | 17h30 | Centre Canadien d’Architecture
Séances supplémentaires à Montréal
Le FIFA est fier d’annoncer l’ajout de trois séances supplémentaires, le dimanche 18 mars au Centre Canadien d’Architecture. Tout d’abord, Music is Music de Mathieu Amalric à 12h30, accompagné du film Maurice Béjart, l’âme de la danse de Henri De Gerlache et Jean De Garrigues. Ensuite, pour tous ceux qui ont manqué la projection du film d’ouverture sur l’artiste Rafael Lozano-Hemmer, Megalodemocrat: The Public Art of Rafael Lozano-Hemmer de Benjamin Duffield sera projeté de nouveau à 15h00. Puis, à partir de 17h30, les films Lida Moser photographe: Odyssée en noir et blanc et Jaar, Lament of the Images viendront compléter ces projections additionnelles.
Dimanche 18 mars | 12h30 | Maurice Béjart, l’âme de la danse | Centre Canadien d’Architecture
Dimanche 18 mars | 15h00 | Megalodemocrat: The Public Art of Rafael Lozano-Hemmer | Centre Canadien d’Architecture
Dimanche 18 mars | 17h30 | Lida Moser: Odyssey in Black and White suivi de Jaar, Lament of the Images | Centre Canadien d’Architecture
La billetterie du Festival international sur l’Art est ouverte en ligne:


Je vous reviens la semaine prochaine pour conclure le tout!
BONS VISIONNEMENTS!

-LENA GHIO

Wednesday, March 14, 2018

NOUVELLES / NEWS 14.03.2018

Photos © Lena Ghio, 2018
• FRANÇAIS app traduction à gauche /  ENGLISH translation app on the left

The CENTAUR THEATRE unveiled it's GOLDEN SEASON last Monday! Here are some of the highlights:

ESSENTIALS SERIES

Centaur opens its Essential Series with the rousing, glorious sounds of Gospel and R&B music in CHOIR BOY, written by the Oscar-winning screenwriter of Moonlight, Tarell Alvin McCraney. The Canadian premiere of this coming of age story set in an African-American boys school, plays from October 9 to 28, 2018. Mike Payette directs with musical direction by Floyd Ricketts, McGill University’s Schulich School of Music Chorus Conductor, and set and costumes designed by Rachel Forbes.

• A mere two years after its West End triumph, and less than a year since it conquered NYC, THE CHILDREN makes its Canadian premiere at Centaur, as a Canadian Stage co-production, from November 6 to 25, 2018. The play, this year’s UK Writer’s Guild Award for Best Play, is written by Lucy Kirkwood, one of Britain’s hottest new playwrights, and asks what the current generation is willing to risk for the good of the next. Ms. Holmes directs, with sets and costumes by Eo Sharp and lighting by Bonnie Beecher.

• Kick-starting the New Year with panache is Torquil Campbell, the popular front man for Stars, the Montreal-based indie rock band. He returns to his acting roots for the Quebec premiere of his spellbinding solo show, TRUE CRIME, The Castleton Massive production presented by Crow’s Theatre, a labyrinthine journey to the dark side when he decides to slip into the skin of the notorious con man, Christian Gerhartsreiter. Created by Torquil and Chris Abraham, in collaboration with Canadian singer-songwriter, Julian Brown, it runs from January 8 and 27, 2019.

And much much more:  CENTAUR THEATRE




 LIMINALITY
DANSE CONTEMPORAINE IMMERSIVE DANS LA SATOSPHÈRE

Présenté dans le contexte du FIFA la performance de danse immersive se poursuit @SAT jusqu'au 31 mars 2018.
Au centre d'un de deux cercles qui se transpercent, Kim Noble, qui est aussi la chorégraphe de l'oeuvre, est dans un sommeil profond. Elle s'éveille lentement au coeur d'une immense forêt, puis au fond d'un lac, au coeur de ruines, de rues achalandées aux Indes avec d'autres danseurs dont Manas Sharma qui est aussi chorégraphe. La musique de fond est réalisée par Filastine et Nova, à la conception et réalisation Matt Wright; productrice Janire Najera.

Ce spectacle contient des scènes avec des effets stroboscopiques intenses et ne convient pas aux personnes souffrant d'épilepsie photosensible.




À LA TOHU: CELUI QUI TOMBE
Bande Annonce

Une mise en scène de Yoann Bourgeois où la seule consigne qu'il demande à ses interprètes est de se tenir debout alors que la scène elle-même est en mouvement constant. 

« Cette scène est en effet un plateau de six mètres sur six en bois massif, suspendu à deux mètres du sol. » Toujours en mouvements imprévisibles, les danseurs acrobates s'ajustent constamment pour rester debout. 


MODE
Le Site Web 

Si vous aimez la mode et vous désirez faire carrière dans le domaine du vêtement, voici une activité à ne pas manquer ce 20 mars 2018 au Palais des Congrès: EXPO CARRIÈRE Rh MODE

C'est gratuit et coloré!






One last look at the exciting MIGS17 event! CHEERS!!!!
-LENA GHIO

Sunday, March 11, 2018

LE FIFA 2018 • les films que j'ai vu le premier week-end

ENGLISH translation app on the left

BECOMING CARY GRANT
Réalisateur MARK KIDEL

Ce film représente ce que j'aime le mieux du FIFA; il nous plonge dans un voyage profond dans la vie d'un artiste en supportant le récit avec des films et des photos d'archives qu'on ne verrait pas autrement.

Durant les dernières années de sa vie, Cary Grant s'adonnait au LSD, une drogue hallucinogène qui faisait rage durant les années 60, 70 et 80. L'acteur suivait une thérapie basée sur la drogue durant laquelle il revivait son passé et tentait de se guérir de ses anxiétés. 

Un des plus bels acteurs hollywoodiens, élégant et discipliné, on ne devinerait jamais son enfance dévastatrice et ses angoisses intérieures. On voit tout dans le film: le décès de son frère ainé; l'institutionnalisation de sa mère; son ambiguïté sexuelle, les films qu'il a pris de son entourage et sa brillante carrière. Une belle réussite cinématographique. Il y a aussi un regard sur son temps passé avec sa fille qu'il adorait.


Réalisatrice CATHERINE AVENTURIER

La vie de l'artiste peintre Frida Kahlo et son oeuvre nous transpercent le coeur comme son corps a été transpercé lors de l'infortuné accident qui a ruiné sa santé et son corps. Elle adorait Diego Rivera qui était le plus grand peintre du Mexique au moment de leur rencontre. Ils se sont fait tellement mal, et ils se sont tant aimé. Quand le film est terminé, on reniflait et on essuyait nos larmes. La réalisatrice Catherine Aventurier était présente et très heureuse de participer au FIFA.

Ce film précédait un autre film captivant: Buñuel, la transgression des rêves de Pierre-Henri Gibert qui était avec nous pour la projection, et que vous pourrez voir gratuitement La Fabrique culturelle dès aujourd'hui. On ne réalise pas quelquefois combien les artistes peuvent souffrir et être pauvre avant de réussir. On voit plusieurs scènes de ses films les plus provocateurs comme Belle de Jour avec la superbe Catherine Deneuve et son célèbre Un Chien Andalou. C'est un autre film tout à fait émouvant.

Réalisateur ADAM LOW

MAGNIFIQUE! On suit l'artiste multidisciplinaire alors qu'il crée "une frise monumentale de 550 mètres le long de la rivière Tibre, à Rome et dans son studio de Johannesbourg, sa ville d'origine et son inspiration pour les films d'animation magiques dessinés à la main qu'il appelle « drawings for projection »". Ce qui est merveilleux du travail de Kentridge c'est qu'il aborde les sujets les plus intenses, comme la violence qui sévit Johannesbourg dans les années 90s avec toute l'horreur et la désolation des assassinats des protestataires noirs avec son humble dessin au fusain auquel il donne la vie!

À VENIR

Vendredi le 16 mars à 17h45 au CCA: JEAN-PAUL JÉRÔME: LA COULEUR, LA LUMIÈRE, LA FORME d' ANDRÉ DESROCHERS est présenté en collaboration avec la revue  Vie des Arts. Jean-Paul Jérôme est un des signataires en février 1955 du Manifeste des Plasticiens. Le film est riche en couleurs alors qu'on voit de proche ses toiles éclatantes. C'est l'artiste lui-même qui nous fait visiter son oeuvre.


Rencontre avec le Maestro Kent Nagano
Assistez à une discussion avec le Maestro Kent Nagano, à la suite de la projection du documentaire de Nadja Frenz et d’Inge Kloepfer, La mission de Kent Nagano. Enfant, Kent Nagano a été touché et influencé par la passion d’un pédagogue amoureux de musique. Cette passion a orienté sa vie et il cherche à la transmettre à son public, où qu’il soit, en lui tendant constamment la main. Le film documentaire La Mission de Kent Nagano retrace cette enfance fondatrice à Morro Bay, étudie le programme préscolaire « La Musique aux enfants » qu’il a initié dans une école publique de Montréal-Nord, et le suit à Hambourg où il dirige La Flûte enchantée avec de jeunes musiciens amateurs avec la même rigueur que la Philharmonie de Hambourg au G20 devant les chefs d’états du monde entier
Samedi 17 mars 2018 | 17h30 | Musée des beaux-arts de Montréal

Focus Alexandre Larose
Première rétrospective en Amérique de l’œuvre d’Alexandre Larose, cinéaste montréalais qui développe un travail de l’image cinématographique en filmant paysages, portraits et intérieurs. Cette sélection rend hommage à la recherche d’un artiste sensible à la lumière et réunit plusieurs itérations d’une série qui l’a fait connaître, brouillard. Chaque œuvre propose une accumulation de trajectoires filmées en déambulant avec sa caméra et réalisées en surimpressions, selon une technique de tourné-monté. Cet « homme à la caméra » du 21e siècle nous offre des espaces se transformant et se dissolvant sous nos yeux. La projection sera succédée par une discussion entre l'artiste et la directrice de la section expérimentale, Nicole Gingras.
Vendredi 16 Mars | 19h45 | Université Concordia

Focus Shelley Niro
Shelley Niro est une artiste multidisciplinaire réputée œuvrant dans les domaines des arts visuels, du cinéma et de la photographie. Comptant à son actif sept expositions solos et plus d'une quinzaine d'expositions collectives, elle est considérée comme l'une des plus importantes artistes autochtones multidisciplinaires du Canada. Dans ses œuvres, elle s'attache à faire ressortir l'importance du lieu, du mythe et de l'identité pour les peuples autochtones d'aujourd'hui. La projection de cinq de ses films sera succédée par une discussion entre l'artiste et la directrice de la section expérimentale, Nicole Gingras.
Vendredi 16 Mars | 15h | Université Concordia

La billetterie du Festival international sur l’Art est ouverte en ligne:



-LENA GHIO

Thursday, March 8, 2018

LE FIFA c'est parti! 8 mars > 18 mars 2018


ENGLISH translation app on the left

Cette année, due à un combat de survie féroce, LE FIFA a dû réaliser des coupures au niveau de la programmation non pas sur son excellence mais sur la quantité d'offres. DONC, il faut cibler sérieusement ses choix.

Voici d'excellentes options:


Un double programme sur le thème de la photographie
Beyond the Obvious – Daniel Schwartz. Photographerde Vadim Jendreyko
Dans ce portrait cinématographique de l'artiste suisse Daniel Schwartz, nous découvrons un artiste qui, depuis quatre ans, parcourt le monde pour son nouveau projet sur la fonte et l'effondrement des glaciers, While the Fire Burns, nous permettant ainsi de plonger dans l’œuvre de son protagoniste, inscrite dans une tradition humaniste faite de conscience et compréhension de thèmes majeurs définissant notre temps présent. Ce documentaire esquisse les motivations personnelles de Schwartz, photographe engagé depuis plusieurs décennies, et donne accès à l'œuvre fascinante d‘un homme qui prend ses responsabilités à travers son art. Le film sera projeté en première international et présenté en partenariat avec Swiss Films.
Vendredi 9 mars | 20h00 | Musée des beaux-arts de Montréal

Focus Iran – L’Audace au premier plan de Valérie Urréa et Nathalie Masduraud.
L’Iran, un pays qui fascine. Dans cette République islamique, tiraillée entre tradition et modernité, une jeune scène photographique, créative et audacieuse s’engage à donner au monde une autre image de son pays. Ce film, réalisé en duo par Nathalie Masduraud et Valérie Urréa, suit l’histoire de cinq photographes, dont quatre femmes, de la prise de vue au vernissage, de Téhéran au lac Ourmia. Un récit qui met les femmes à l'avant-plan et qui témoigne de l’Iran d’aujourd’hui. Le film sera projeté en première nord-américaine et présenté en partenariat avec le RIDM
Vendredi 9 mars | 20h00 | Musée des beaux-arts de Montréal

Une soirée nordique
Eero Saarinen: The Architect Who Saw the Future de Peter Rosen
Ce documentaire pose un regard intimiste sur la vie du finno-américain Eero Saarinen (1910-1961), figure emblématique de l'architecture moderne et du design de meubles. En compagnie de son fils Eric, découvrez l'œuvre d'un créateur visionnaire, à qui l'on doit des monuments américains classés sites historiques nationaux, tels le Centre technique de General Motors au Michigan et le TWA Flight Center de l'aéroport international John-F.-Kennedy à New York, de même que des pièces de mobilier, comme la fameuse chaise Tulipe. Ponctué d'images filmées à partir d'un drone qui révèlent toute l'ampleur de son travail, ce portrait met en lumière le travail acharné et la passion qui a habité cet homme disparu prématurément. Le film sera projeté en première québécoise et présenté en partenariat avec Provencher_Roy.
Vendredi 09 Mars | 17h30 | Centre Canadien d’Architecture

Persona, le film qui a sauvé Ingmar Bergman de Manuelle Blanc et Maria Sjöberg
Réalisateur ayant reçu la Palme des Palmes à Cannes, Ingmar Bergman semble le maître incontesté du cinéma d’auteur mondial. De Tarantino à Woody Allen en passant par Michael Hanneke, tous voient en lui le cinéaste absolu tant il est vrai que Bergman a fait de son cinéma et de sa vie une œuvre sans équivalent. Dix ans après sa mort et au moment de célébrer le centenaire de sa naissance, en 2018, ce film choisit de raconter une seule année dans la vie de Bergman. Une année charnière, une année folle où il va mourir puis renaître grâce à sa passion pour le cinéma et un film, Persona. Hommage à un cinéaste d'exception. Le film sera projeté en première nord-américaine.
Vendredi 09 Mars | 17h30 | Centre Canadien d’Architecture

Une rencontre avec Mathieu Amalric
Acteur (Barbara, The Grand Budapest Hotel, La Vénus à la fourrure), réalisateur (Barbara, La chambre bleue, Tournée), l'artiste éclectique du cinéma Mathieu Amalric sera exceptionnellement à Montréal dans le cadre du 36e Festival International du Film sur l'Art. Assistez à cette unique rencontre avec le cinéaste pour discuter du documentaire musical et de ses libertés, après la projection de ses deux derniers films dédiés à la soprano, cheffe d'orchestre canadienne Barbara Hannigan (Music is Music), et au musicien jazz John Zorn (Zorn (2010-2017)).
Zorn (2010 – 2017) Le film de Mathieu Amalric avec John Zorn fût d'abord un projet télévisuel commandé par une chaîne européenne, projet rapidement mis de côté afin de devenir quelque chose de plus intime : un dialogue continu entre deux amis qui sera toujours une production en cours. Une discussion en présence du réalisateur suivra la projection.
Samedi 10 Mars | 20h00 | Musée des beaux-arts de Montréal

Music is Music. Dans un mélange poétique alliant le chant, la narration et l'image, ce film présenté en première canadienne suit la soprano et cheffe d'orchestre canadienne Barbara Hannigan, accompagnée de l'orchestre Ludwig pour l'enregistrement de son disque Crazy Girl Crazy. Pourquoi a-t-elle choisi trois œuvres, a priori si différentes, mais qui résonnent intimement en elle : Sequenza III de Berio ; Lulu Suite de Berg et Girl Crazy de Gershwin. Avec ce voyage musical de précision et de partage d'où émerge les prouesses vocales d'une femme passionnée, Mathieu Amalric nous montre encore une fois son talent derrière la caméra avec ce nouvel opus qui s'élève au-dessus du portrait d'artiste.
Samedi 10 Mars | 20h00 | Musée des beaux-arts de Montréal

Les portraits d’icônes contemporaines
Becoming Cary Grant de Mark Kidel
Becoming Cary Grant révèle une face méconnue de Cary Grant, l’une des plus grandes icônes de l'âge d'or du cinéma hollywoodien. Derrière son élégance et son charme légendaires se cache un enfant perturbé par l'internement psychiatrique de sa mère, ce qui l'a mené à être l'un des premiers à suivre une thérapie sous LSD. Inspiré de son autobiographie inédite et narré à la première personne, ce film rassemble en grande partie des images filmées par l’acteur et pose un regard touchant sur un parcours personnel aussi riche que chaotique. Au-delà de la biographie classique, cette incursion surprenante regorgeant de témoignages et d'archives inédites nous fait entrer dans l’intimité de Grant pour explorer les méandres de son insécurité et l'accompagner dans son voyage à la recherche de sa véritable identité.
Vendredi 9 mars | 15h00 | Centre Canadien d’Architecture

Marianne Faithfull, fleur d’âme de Sandrine Bonnaire
Marianne Faithfull fait partie de ces quelques rares artistes pour lesquels les mots « icône » ou « légende » ne sont pas usurpés. Repérée en 1964 par le gérant des Rolling Stones qui la propulse au rang des stars rock de l’époque, elle devient la compagne de Mick Jagger et partage la vie tumultueuse du groupe, les excès, le scandale et la drogue. La chanteuse va lentement sombrer dans la déchéance après avoir rompu avec Jagger et se retrouve à vivre dans la rue. Entre 1972 et 1979, elle alterne les périodes de rémission et de rechute, entre dépendance et brefs succès. Réalisé par Sandrine Bonnaire, récipiendaire d'un César, ce portrait intime raconte le parcours de cette jeune fille de bonne famille qui finit par renaître de ses cendres et obtenir la reconnaissance artistique.
Samedi 10 mars| 17h30 |Musée des beaux-arts de Montréal

Jacques Brel, fou de vivre de Philippe Kohly
Faire le portrait de Jacques Brel, c’est se confronter à la puissance d’un auteur-chanteur hors norme. C’est s’approcher d’une personnalité entière, multiple et faite de contradictions : irradiante sur scène, crépusculaire en famille. Né bourgeois, il termine son existence comme un aventurier, n’ayant eu de cesse que de tourner le dos à sa destinée, à sa condition. Mort à 49 ans, sa vie fut une trajectoire tendue, raide, faisant peu de compromis avec le médiocre. Dans ce long métrage documentaire, nous découvrons que l'œuvre de ce monument de la musique est toujours un véritable roman, encore aussi vivante, même 40 ans après sa mort.
Samedi 10 mars| 17h30 |Centre Canadien d’Architecture

Et beaucoup d'autres activités. N'hésitez pas à visiter le site : https://www.artfifa.com/fr

La billetterie du Festival international sur l’Art est ouverte en ligne:


Je reviens le lundi 12 mars avec la critique des films que j'aurai vus en fin de semaine!

BON WEEK-END À TOUS!

-LENA GHIO