The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Sunday, April 22, 2018

PRINTEMPS NUMÉRIQUE

Monique Savoie, Luc Courchesne et autres présentateurs lors du lancement de saison 2018-2019
Photos © Lena Ghio, 2018

ENGLISH translation app on the left


Le thème à la SAT cette année est: À la conquête de l'avenir alors que le 5e SYMPOSIUM IX s'engage dans « LA CONQUÊTE DU RÉEL ». La SAT évolue depuis plus de vingt ans sous la gouvernance de Monique Savoie qui en plus collabore depuis quelques années avec Gaîté Lyrique à Paris où son expertise singulière est mise en oeuvre. La SAT a est un lieu total d'apprentissage, de création, de présentation de spectacles immersifs ainsi qu'un lieu de recherche qui inclus le Labo Culinaire situé au 3e étage de l'édifice. 

Dès le 29 mai le 5e SYMPOSIUM IX ouvre ses portes avec des conférenciers de haut calibre:

 
Nora Bateson (Stockholm) est une réalisatrice, autrice et enseignante maintes fois récompensée. Elle est également la fondatrice de l'International Bateson Institute (Stockholm) qui vise, par ses recherches à repenser les fondements de la science, dans l’esprit de son grand-père et de son père. Son travail tente de répondre à la question : « Comment pouvons-nous améliorer notre perception de la complexité qui nous entoure et ainsi notre interaction avec le monde? »
À iX, elle nous éclairera sur la manière dont l’expérience d’immersion nous aide à comprendre le réel.



Eames Demetrios (Paolo Alto) est le créateur de Kcymaerxthaere, un mystérieux univers parallèle coexistant avec le nôtre. Il est également directeur du Eames Office, l’archive du couple de designer légendaire Charles & Ray Eames, ses grands-parents. Créateurs des premières installations multimédia, le duo est notamment à l’origine du documentaire Powers of Ten qui nous fait voyager dans les échelles, de l'infiniment grand à l'infiniment petit.
À iX, ce géographe d’un nouveau genre nous fera entrer dans cette réalité multi-échelle qui s’ouvre à maintenant nous.
Les autres conférenciers sont: Mark Pesce (Sydney), Tamiko Thiel (Munich/Seattle), Diane Gromala (Vancouver), Peter Weibel (Karlsruhe), Kent Bye (Portland), Tanja Aitamurto (Paolo Alto), Masaki Fujihata (Tokyo), Christiane Paul (New York), Ulf Langheinrich (Dresde).
Les oeuvres présentées dans le dôme jusqu'au 5 mai sont CAGE / LOST. Le premier nous transporte dans une cellule d'isolement pour réduire à 20 minutes l'expérience sur un prisonnier de 5 ans emprisonner en solitaire. Le deuxième est une immersion dans des effets stroboscopes intenses et difficiles à endurer. Dans les deux cas, soyez avisé que ces expériences ne sont pas recommandées aux personnes ayant des problèmes nerveux tels l'épilepsie.

Campus SAT : l’ouverture croissante sur une nouvelle génération de créateurs
Du côté des formations de Campus SAT, le programme de cours régulier aux adultes prospère tandis que ses initiatives vers la jeunesse prennent de l’ampleur. Fier des 8000 jeunes que ses programmes ont touchés l’an dernier, Campus SAT souhaite encourager toujours davantage l’apprentissage et la démystification des technologies chez la relève, stimuler son jugement critique et l’équiper de nouveaux moyens d’expressions. Entre autres initiatives citons les Samedis ados créatifs, l’atelier collectif pour la réalisation d’un parcours de réalité augmentée dans le parc Frédéric-Back ou encore l’ouverture des Camps de jours aux 9 à 12 ans!
Côté recherche : une collaboration engageante du Métalab
Le Métalab continue d’être à l’écoute des besoins des artistes en engageant cette année une collaboration avec l’IRCAM qui a abouti à la mise en place de résidences de recherche en spatialisation sonore avec le logiciel SATIE dans les deux organisations. Aujourd’hui, le centre de recherche souhaite également pousser sa réflexion vers la conception de « salles du futurs », des espaces modulaires entièrement équipés en immersion, téléprésence.
Le Labo culinaire en mode jardinage
Cerise sur l’édifice, le Labo culinaire se prépare pour les beaux jours et embrasse aussi ses enjeux d’avenir en installant un jardin sur le toit! Centré sur des produits bios et du terroir, il continue d’encourager l’agriculture et les circuits de distribution responsables. Il aura d’ailleurs encore une fois le plaisir d’accueillir le Salon des vignerons naturels Les Turbulents le 22 avril prochain. Et à deux pas de la terrasse, n’oublions pas le Cinéma à la Belle étoile qui reprendra à la place de la Paix cet été!
LES FINALISTES DU CONCOURS INTERNATIONAL DE PROJECTION ARCHITECTURALE INTERACTIVE
Photos © Lena Ghio, 2018

Photos © Lena Ghio, 2018

Le Gala des PRIX NUMIX 2018 remettra 23 prix regroupés dans 5 grandes catégories. Pour procéder à l’analyse des candidatures, 11 comités ont été formés, composés chacun de 3 professionnels issus de l’industrie et ayant des expertises complémentaires. Les 33 membres du jury étaient sous la présidence de Monique Simard, ancienne présidente et chef de la direction de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC​).  
« J’ai été impressionnée par la qualité, la diversité et la quantité de projets soumis. Cela démontre bien la vitalité de la production numérique québécoise et l’importance de créer des structures de financement pour ces projets. » Monique Simard
Parmi les 65 finalistes sélectionnés, l’ONF domine avec 7 nominations, suivi du studio Folklore avec 6, Urbania et Akufen avec 4 chacun ainsi que Turbulent et DPT avec 3. Parmi les autres entreprises récoltant au moins  2 nominations se trouvent : Studio Plasma, VICE, Felix & Paul, Version 10, Daily tous les jours et Zone 3. Pour consulter le palmarès de tous les finalistes, consultez le site www.numix.ca. 


La 9e édition du gala se déroulera le 17 mai prochain et déménage cette année au M Telus afin d’accueillir un plus grand nombre de spectateurs​. 
Le Gala sera précédé du Cocktail des producteurs, un incontournable pour l’industrie et sera suivi du célèbre party de l’après-Gala.
Les billets pour le public sont en vente dès maintenant ici : https://bit.ly/2ExRfW6


-LENA GHIO

Friday, April 20, 2018

Au Cinéma / At the movies


FRANÇAIS app de traduction à gauche • / ENGLISH translation app left •

UNE VIE VIOLENTE de Thierry de Peretti

Le vrai groupe du FLNC 

Il ne faut pas se leurer, la vie humaine et la violence se chevauchent sans cesse. On suit Stéphane, interprété par Jean-Marc Michelangeli, alors qu'il décide de quitter Paris pour retourner en Corse  assister aux funérailles de son ami assassiné. On retourne aux sources des événements qui ont mené à cette tragédie. L'histoire est basée sur des événements historiques qui sont survenus en Corse dans les années 90. Stéphane appartient à un groupe de jeunes idéalistes qui veulent revendiquer les droits des Corses mais rapidement les bandes de grand banditisme prennent le pouvoir. Le film est bien exécuté, le jeu des comédiens nous embarque dans cette aventure au réalisme déroutant.



I FEEL PRETTY by Marc Silverstein, Abby Kohn

We have become so programmed about what is beauty that even a cute girl like Amy Schumer is playing the part of a woman who feels unattractive, Renee Bennett!  Rory Scovel plays Ethan her boyfriend who is constantly surprised by the antics of extraverted super confident Renee. I had so much fun watching this film where Renee sees herself as the most beautiful girl on earth and thinks her friends don't recognize her. If you need a good laugh this week-end, this one's for you!

Just to increase awareness about the impact of physical appearance versus personal spirit: the Lizzie Velasquez Story

-LENA GHIO

Wednesday, April 18, 2018

NOUVELLES / NEWS 18.04.2018

Photo de Gilles Saucier  © Lena Ghio, 2018 / Photos du projet de rénovations © Saucier+Perrotte Architectes / GLCRM & Associés Architectes, 2018 
FRANÇAIS app de traduction à gauche • / ENGLISH translation app on the left •

La deuxième semaine d'avril à Montréal était si riche en dévoilements dans le milieu culturel que j'ai dû diviser les nouvelles en plusieurs segments. D'abord le lundi le 9 avril le Musée d'art contemporain de Montréal a révélé le lauréat du concours d'architecture pour la rénovation du musée. M. Gilles Saucier a présenté le projet gagnant dont sa firme Saucier+Perrotte Architectes avec GLCRM & Associés Architectes seront les exécuteurs du projet lumineux!

AU TNM

Un délicieux projet de musique et d'opéra où Eric-Emmanuel Schmitt et la soprano Marie-Josée Lord se partageront la scène pour Le Mystère Carmen sous la direction de Lorraine Pintal. Photo © Lena Ghio, 2018
Des titres envoûtants, des affiches mystérieuses, toujours le lundi 9 avril, le Théâtre du Nouveau Monde annonce sa saison 2018 - 2019. Tout le monde du théâtre montréalais y était pour le dévoilement de la saison à venir qui sera riche en spectacles magnifiques.

@ THE SEGAL


• Not to be outdone, The Segal  launched its upcoming season with a magical preview of the play that is already under way until May 6: The Angel and the Sparrow

Director Gordon Greenberg introduced the preview 
we saw with LOUISE PITRE as Edith Piaf  and 
CARLY STREET as Marlene Dietrich. 
Photos © Lena Ghio, 2018 
A few titles to wet your appetite:

ONCE a Tony Award winning musical about an Irish musician and a Czech immigrant meeting in the streets of Dublin and falling in love.

A DOLL'S HOUSE part 2 a synopsis:
« The play begins with a knock on the door — the same door that was slammed shut, fifteen years earlier when Nora exited at the end of Ibsen's play. Nora has returned, and it is she who is knocking. After leaving her husband, children, and the nursemaid, Nora became a successful feminist novelist. »

OLD STOCK a refugee love story
Winner of the Herald Angel Award and Scotsman Fringe First this wild musical is based on the true story of the author's, Hannah Moscovich, grand parents who imigrated to Canada. Ben Caplan will be part of the distribution. DAZZLING!

NOW PLAYING
The ANGEL & the SPARROW
A PLAY WITH MUSIC - FEATURING 20 IMMORTAL HITS BY MARLENE DIETRICH AND EDITH PIAF
Written by Daniel Große Boymann & Thomas Kahry   
Adapted by Erin Shields
From the translation by Sam Madwar 
Based on a concept by David WinterbergDirected by Gordon Greenberg
with LOUISE PITRE as Edith Piaf  and CARLY STREET as Marlene Dietrich

-LENA GHIO

Saturday, April 7, 2018

At the movies / Au cinéma


FRANÇAIS app de traduction à gauche / ENGLISH translation app on the left

MIRACLE SEASON

Directed by Sean McNamara, this movie scripted by David Aaron Cohen and Elissa Matsueda recounts a season of heart crushing loss surmounted by love and Spirit that would lead the West High School girl's volleyball team to a rare twice in a row championship. In the above photos you see the real Caroline Found whose smile and spirit come right through the old photos. Line, as she was nicknamed, died in a tragic accident just before the official start of the 2011 season. She was the captain of the team and spurred people to dare to be better, to go all the way, to seek new friendships. Her mother Ellyn was in the last stages of cancer when Line died on August 11 2011 at age 17.  Adding to the oppressive sense of grief that befell the team, Ellyn died less than two weeks after her daughter on August 23 2011. 

Two major talents, Helen Hunt and William Hurt play coach Kathy Bresnahan and Line's dad Ernie Found. Although they should bring emotional depth to such a profound and meaningful story, it is not enough. Very sadly the project is superficial and off tempo as it speeds along to get to the victory but ignores the time of grief that brought the team together and made each player reach their best. It totally ignores the mother's death which is very significant in this tale. It is merely alluded to in a sign leading to her wake. The coach is very ambiguous when she is such an important figure in the story. In the end, we are not exalted by the victory as we should have been if we had gone through the ups and downs of the team with more feeling. I truly loved the live footage of the real team at the end. That part put a knot in my throat.

CHIMERA

Karishma Ahluwalia & Henry Ian Cusick

Writer Director Maurice Haeems has said he loves intelligent science-fiction movies based on real scientific research. Not only does this tale explore the many ethical dilemmas of stem cell research and the quest to create immortality going on right now but underlines the fact that this ambition has been in researchers minds since human intelligence began to manifest and evolve. Henry Ian Cusick plays mad scientist Quint who is desperately trying to save his children from an incurable disease that already took the life of his wife Jessie played by Karishma Ahluwalia by freezing them. Kathleen Quinlan plays Masterson a bizarre character who hopes to make a fortune from Quint's work but leads the project astray. The atmosphere of the movie is creepy, the characters reckless, the results nauseating. The result is HORROR!

HYPERLIGHT




An exquisite science-fiction short that you can see in its entirety from the link above. It stars Caroline Dhavernas, Jeananne Goosen and Peter Shinkoda. The movie opens with a dazed astronaut in an escape pod who realizes that her mission partner and lover is drifting away in space in another pod nearby. Director Nguyen-Anh Nguyen and writer Nicolas Billion have created a stunningly beautiful space and time mystery that was entirely shot in Montreal. I highly recommend you take a few moments to be mystified by this winner.
Behind the scenes.

À LA TÉLÉ

La chaîne CANAL+ International présentera la série BARON NOIR un thriller incontournable dès ce 16 avril 2018.


« LE SENS DE LA FÊTE »
PAR LES RÉALISATEURS D’« INTOUCHABLES »
ÉRIC TOLEDANO ET OLIVIER NAKACHE
METTANT EN VEDETTE
JEAN-PIERRE BACRI, SUZANNE CLÉMENT
GILLES LELLOUCHE ET JEAN-PAUL ROUVE
MAINTENANT DISPONIBLE EN VIDÉO SUR DEMANDE 
-LENA GHIO

Tuesday, April 3, 2018

ELLY STRIK @ La Poste 1700 • 23.03 > 24.06.2018

Elly Strik & Universal StringLena Ghio, 2018 
FRANÇAIS app de traduction à gauche

TO ALL THE LONG GONE DARLINGS. AND TO YOU

Elly Strik is a Dutch artist born in The Hague in 1961. This spring, Director and Chief curator of La Poste 1700, Isabelle De Mévius, thought it was a good time to highlight the power of drawings. We live in a time of great technological innovations but there is something decidedly magical about art done with the hands. On the first full day of spring, I headed to La Poste 1700, to find out more about this artist who now teaches at The Royal Academy of Art, The Hague.

A very relaxed and intuitive person, Elly Strik is very easy to converse with. I wanted to know about her process and her points of interest. She uses philosophical and intellectual research on great men who have particularly marked our civilizations. In this exhibition, two great researchers stand out: Sigmund Freud and Charles Darwin. She is also influenced by artists such as Vincent Van Gogh Marcel Duchamp and Edvard Munch. When the influence of these men onto the inspiration of the artist come together it manifests in undulating drawings of dreamlike landscapes, portraits or intimate living spaces.

There is a mystical aura to the exhibition that the artist designed herself. When you walk into the gallery you face three rows, each telling a unique story, each leading to a distinct conclusion. Elly recommends that each visitor choose their own starting point. This simple design permits visitors to have individualistic experiences with the works.

The strength of the exhibition is the other worldly aura that overtakes the space and our awareness. The drawings vary in size, texture, concern but all return to the intuitive approach of the artist to art and to the assimilation and understanding of knowledge via a luminous sixth sense.

A beautifully illustrated catalogue of the exhibition with text by Isabelle De Mévius is available at the gallery.

-LENA GHIO

Monday, April 2, 2018

VUES D'AFRIQUE 2018 • 13.04 > 22.04.2018

Mucyo est l'artiste qui a réalisé l'oeuvre originale à la source de l'affiche officielle. Photos © Lena Ghio, 2018
ENGLISH translation app on the left

Le 34e Festival international de cinéma Vues d'Afrique propose une programmation intrigante et colorée du 13 au 22 avril 2018 à la Cinémathèque québécoise. Le cinéaste Férid Boughedir, reconnu comme critique, professeur de cinéma à l'Université de Tunis et militant bénévole pour le cinéma en Tunisie, sera à Montréal pour présenter son film ZIZOU du 13 au 17 avril. C'est d'ailleurs le film d'ouverture qui sera présenté exceptionnellement au Cinéma Impérial le 13 avril. Deux hommages viennent souligner ce rassemblement annuel. Le Conseil international des radios et télévisions d'expression française (CIRTEF) et Vues d'Afrique décerne à Moufida Fedhila l'honneur de personnalité marquante de l'audiovisuel francophone du Sud dont le film Aya sera présenté et un hommage posthume au cinéaste tunisien Taïeb Louhichi.

Il y a une sélection de courts et longs-métrages fictions et documentaires qui nous transportent dans des mondes peu connus en Amérique. Voici quelques titres:

Le Rêve Français de CHRISTIAN FAURE • en présence du réalisateur et de la productrice
Une saga basée sur des faits réels illustre encore une fois l'impacte que possède sur le destin humain la couleur de la peau. Le drame se situe dans les années soixante alors qu'une vague de migrants arrive en France riche de rêves d'une vie meilleure.

LHAJJATES de MOHAMED ACHAOUR • en présence du producteur
Quatre vieilles dames se rebellent et sèment la pagaille après des années de refoulement culturel au Maroc.  On voit dans ce récit l'importance de la liberté pour la jouissance de la vie humaine.

Je ne suis pas une sorcière de RUNGANO NYONI
Par le biais du personnage d'une fillette de 9 ans, on regarde l'impact des superstitions et de la tyrannie des hommes sur le sort des femmes. Un visuel rare soutient ce conte.

Être Juif et noir en France d'ANNICK N'GUESSAN • en présence de la réalisatrice
Un sujet si rarement étudié que je n'ai pas repéré de bande-annonce. Pourtant, les Juifs Africains sont cibles de haine et de meurtre raciste et antisémite dans plusieurs pays.

This is Congo de DANIEL MCCABE • en présence du réalisateur
Une cinématographie bouleversante d'un pays où plus de 5 millions d'êtres humains ont été tués, où la terreur et la corruption mènent, et la question centrale, comment s'en sortir?

Cette année encore il y a la section REGARDS D'ICI qui propose une sélection de films Canadiens, LE RALLYE EXPO VUES D'AFRIQUE JUSQU'AU 30 JUIN 2018 et beaucoup plus!

TOUTE LA PROGRAMMATION ICI


Destin commun, Hommage à 3 éclaireurs du 7ème Art Stéphane Vieyra   /    Sénégal | V.O. Français | 2017 | 52min | Couleur Et N & B | / Documentaire | Documentaire International        / C'est l'histoire du 7ème art africain, de ceux qui ont contribué à ouvrir cette belle route de l'engagement et du partage par l'image, endossant chacun un rôle et chacun un destin comme Jean Rouch et Paulin Soumanou Vieyra. Ousmane Sembène nous quitte en 2007, laissant un énorme vide, tant son charisme occupait l'espace cinématographique et tout autre espace, et tant son talent jetait de l'ombre sur les plus jeunes, tout en leur servant d'exemple.


-LENA GHIO

Tuesday, March 27, 2018

L’Homme de L’Isle @ Cinémathèque Québécoise

Bande Annonce 

Le film de Bruno Boulianne va à la source même de l'inspiration de Jean-Paul Riopelle pour son oeuvre monumentale Hommage à Rosa Luxemburg. On rencontre le guide de chasse Gilles Gagné accompagné de l'artiste Marc Séguin alors qu'ensemble ils retracent les pas et gestes que le jeune guide et  Riopelle faisaient alors qu'ils chassaient les oies à l'Île-aux-Oies. Je n'ai jamais été dans cette région mais je reconnais bien mon pays, sa grandeur, son silence et sa vitalité. C'est très émouvant de suivre l'homme simple qu'est M. Gagné alors qu'il influence nos plus grands artistes.

Pour un temps limité à la Cinémathèque Québécoise HORAIRE

-LENA GHIO

Monday, March 26, 2018

21e Expo Manger Santé et Vivre Vert

Photos © Lena Ghio, 2018 

ENGLISH translation app on the left

Évasion citronnée de RAWESOME 

Le 21e Expo Manger Santé et Vivre Vert s'est terminé en réussite totale! J'ai été epatée par plusieurs choses. D'abord l'amélioration du goût des mets végétaliens est incroyable! Ensuite malgré la foule énorme et incessante, tout le monde a eu des dégustations en masse servies avec gentillesse et informations pertinentes. 


Mon coup de coeur le plus impressionnant est la compagnie RAWESOME qui propose des gâteaux à la crème fait à partir de noix de cajou. Ils proposent aussi des produits fermentés pour remplacer le fromage à la crème, trop délicieux sans gluten, sans produits laitiers!

Un autre produit délicieux et surprenant: veggemo une boisson qui remplace le lait fait entièrement avec des légumes! INCROYABLE!!!


Maintenant, même les gens aux allergies les plus persistantes pourront apprécier des plaisirs gastronomiques!

Thursday, March 22, 2018

NOUVELLES / NEWS 22.03.2018

Photos © Lena Ghio, 2018




ENGLISH translation app on the left

Parle-moi d'amour est une exposition annuelle qui est rendue à sa 20e édition. L'exposition encan réunit des oeuvres d'artistes établis: Betty Goodwin, Kent Monkman, Guido Molinari pour en nommer quelques-uns:  et les oeuvres d'artistes qui émergent de l'organisme Les Impatients pour réaliser un encan qui bénéficiera à celui-ci. Les Impatients offre des ateliers d'art aux personnes qui souffrent de maladies mentales. L'impacte de ces ateliers est des plus positifs. On voit rapidement ces personnes retrouver leur dignité et leur confiance. Ce 28 mars 2018 dès 17h à l'Atrium de l'Édifice Wiler - Espace Danse aura lieu la grande soirée bénéfice. Les artistes présents seront: Christian Bégin, Evelyne de la Chenelière, Clémence Desrochers, James Hyndman, Lise Leprohon et les musiciennes Geneviève Gauthier et Hélène Lemay de Tuxedo Swing. BILLETS 25$ ICI

Vous pouvez visiter l'exposition gratuitement pendant les heures d'ouverture de l'édifice jusqu'au 28 mars 2018. Un coffret, Mille mots d'amour, composé de lettres d'amour de plusieurs personalités est disponible ainsi que plusieurs produits uniques. Vous pouvez offrir un don à l'organisme en tout temps.






Rh Mode
Photos © Lena Ghio, 2018
« Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin! »

-Debbie Zakaib


« Montréal fait partie des trois grandes villes en Amérique du Nord au chapitre de la confection de vêtements avec Los Angeles et New York. Le secteur de la mode au Québec se démarque par son expertise, sa créativité et son ingéniosité. Avec plus de 1 850 joueurs, dont plusieurs de classe mondiale, incluant des manufacturiers, des détaillants, des grossistes, des distributeurs et des créateurs de renom, ce pilier stratégique de l’économie québécoise génère aujourd’hui plus de 83 000 emplois. C’est un secteur en pleine effervescence axé sur l’innovation, les technologies de pointe et le développement de nouveaux marchés », indique Debbie Zakaib, directrice générale de mmode et porte-parole de l’événement.


Fidèle à cette philosophie, MMODE.CA a organisé le troisième événement Rh Mode au Palais des Congrès ce 20 mars dernier. Je me suis rendue pour prendre connaissance de l'ampleur de cet expo carrière qui est là pour le service de tous les gens impliqués dans l'industrie du vêtement que ce soit dans la manufacture ou dans le E market, dans la fabrique de tissue ou la livraison de marchandise. J'applaudis cetteinitiative qui a pour objectif finale defaire prospérer une industrie et les citoyens.

M. Mathieu St-Arnaud Lavoie m'a accompagnée pour que je puisse me rendre compte de l'envergure de leur proposition. Comme vous pouvez constater par les photos, la présentation est exquise et amicale. On est là pourvous et on souhaite vous intégrer dans cette industrie prometteuse.

M. St-Arnaud Lavoie m'a recommandé de partager ce lien avec vous si vous désirez repérer des entreprises à la recherche de personnes avec vos aptitudes. Ce ne sont pas toutesles entreprises qui liste leurs coordonnées mais c'est un point d départ. Regardez sur le site MMODE.CA pour prendre note de leurs activités.

BOUFFE 



De retour en fin de semaine au Palais des Congrès l'EXPO MANGER SANTÉ ET VIVRE VERT •  à ne pas manquer!

12e Festival TransAmérique 23.05 >07.06.2018


Étourdissant de créativité , le FTA a lancé sa programmation 2018. Suivez ce lien pour tous les détails.

-LENA GHIO

Wednesday, March 21, 2018

AU CINÉMA / AT THE MOVIES

La Mort de Stalin / The Death of Stalin 
FRANÇAIS app traduction à gauche • ENGLISH translation app on the left

LA MORT DE STALINE / THE DEATH OF STALIN


 I had to see this movie! First I love the cast starting with Steve Buscemi as Nikita Khrushchev, Simon Russell Beale as Lavrenti Beria and Michal Palin as Vyachesla Molotov to name a few. I looked at the trailer and immediately googled all the historical figures featured in this film by Armando Iannucci of the hilarious series VEEP fame. It turns out the real events were even more macabre than those presented in this fast paced dark comedy where characters die as fast as the repartee. Some people cannot help comparing it to the Trump administration with its staff of incompetent sycophants and quick turn over. I see it as an interesting look at KARMA. In reality, Joseph Stalin had eliminated almost all good physicians from Moscow because he was scared of being poisoned by them. When he suffered a stroke, there was no one with the competence to help him. The movie is kinder to the manner of his death than reality where it took several agonizing days before he took his last breath; people tried to feed him, didn't know what to do, left him on the couch where he had been moved for 3 days. Russia banned this movie and when we see it, we understand why. In the movie, none of the main characters can face the truth for it is too vile and corrupt and they are all involved in power struggles. How can Russian leaders face their own truth now? hummm

LOUISE LECAVALIER – SUR SON CHEVAL DE FEU





Comme tout le monde je ne peux oublier la première fois que j'ai vu une performance de Louise Lecavalier avec Marc Béland de La La La Human Steps. C'était une vidéo hélas je n'ai pas vu de performance live de ces artistes. J'étais électrifiée par les mouvements étonnants, l'apparence inusitée, le mystique de la danseuse Montréalaise qui incarne son temps mieux que tout autre. Le film a un tempo délicieux dans lequel s'entremêlent harmonieusement des scènes de conversations avec la danseuse, des scènes de sa vie quotidienne, des rencontres auprès de ses amis et collaborateurs dont Marc Béland que j'ai beaucoup apprécié, et des performances en progrès et historiques. Elle est MAGNIFIQUE!!!!

Ce film exquis réalisé par Raymond St-Jean, qui a aussi réalisé le documentaire Une chaise pour un ange, a été sélectionné au Festival international du film de San Francisco (SFFILM) qui se déroulera du 4 au 17 avril 2018. Vous pourrez le voir à Montréal et à travers la province bientôt.






MADAME




The Spanish born actress Rossy de Palma who plays Maria in this movie about social classes and capitalism was also a creator of this project with author and director Amanda Sthers. The idea was to focus on the experiences of an ordinary woman to whom a majority of women can identify. In this story, Maria the maid is put in an awkward position by Anne Fredericks, Toni Collette, her employer, who will not stand for a diner where there are 13 people seated at the table. She is then seated beside David Morgan, Michael Smiley, who was told a fib as to Maria's true identity. He proceeds to romance Maria hinting he is aware of her true identity, he believes she comes from a dangerous but wealthy family, and accepts her anyway. Mrs Fredericks is enraged by this unimaginable denouement while Maria feels she has found true love. It is hard not to love Maria, she is kind, hard working, funny. I really enjoyed this movie with a truly European ending.  





J'adore ce film réalisé par Sonia Kronlund qui suit Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan. J'adore l'exubérance de cet homme en face d'une situation inimaginable pour nous: réaliser des films dans une région accablée par la guerre et le terrorisme.

Pour moi, Salim Shaheen prouve qu'on doit poursuivre nos rêves qu'importent les circonstances dans lesquelles on se trouve!

-LENA GHIO

Sunday, March 18, 2018

LE FIFA 2018 • Le Palmares


ENGLISH translation app on the left

J'espère que vous avez profité de notre merveilleux FIFA encore une fois! Les choix ont été difficiles mais je suis très heureuse des films enivrants que j'ai vu. Voici les lauréats, texte du FIFA:

Le Grand prix -  Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertuccelli
Le grand prix nous est apparu avec évidence. Sa réalisatrice a eu le mérite de porter sa caméra sur un sujet bouleversant qui questionne notre rapport à la différence et, plus fondamentalement, nous renvoie à une quête philosophique intérieure universelle. L'auteure qu'elle suit semble connectée à un monde auquel de nombreux artistes et êtres humains tentent de se reconnecter. Ses mots d'une force frappante touchent juste. La très belle relation que la caméra entretient avec son personnage ainsi qu'avec sa mère, remarquable, propose une leçon d'humanité essentielle.


 Le prix du jury -  Where is Rocky II de Pierre Bismuth

Le prix du jury est un coup de coeur formulé sur l'instant, à l'unanimité et qui, encore une fois nous a emportés avec une jubilation énorme de spectateur, un récit brillant qui s'emboîte comme une poupée russe, proposant des scènes de cinéma inoubliables. Et puis c'est un vrai film sur l'art, sur le mystère d'un artiste et les fantasmes qu'il inspire.  Et puis c'est un film sur le cinéma.

Le prix du meilleur essai - Between Calculus and Random de Jürg Egli

Un véritable essai qui s'est tout de suite distingué de par son originalité et la force de sa proposition. Un film sans paroles qui fait dialoguer musique, arts plastiques, danse et cinéma, qui nous emporte au coeur de la création, un chemin fait de calcul et d'errance, une expérience artistique franchement inspirante qui célèbre la joie de la création.





Le prix du meilleur portrait -  Mstislav Rostropovitch, l'archet indomptable de Bruno Monsaingeon

Un film d'archives d'une grande maîtrise  qui nous transporte à travers le 20e siècle et nous fait découvrir un homme plus grand que nature. Il nous propose un portrait extrêmement vivant d'un  musicien exceptionnel et engagé. Le cinéaste utilise tout son art pour nous accompagner avec beaucoup d'humilité dans cet extraordinaire voyage musical, humain et historique.


Le prix de la meilleure oeuvre canadienne - Megalodemocrat: the public art of Rafael-Lozano-Hemmer de Benjamin Duffield

Ce film nous permet d'accéder à l'oeuvre d'un créateur dont les installations aux quatres coins du monde sont éphémères. Tourné sur dix ans, il documente la recherche énergique et passionnée d'un artiste engagé dont le travail rend les femmes et les hommes d'aujourd'hui créateurs de leur propre espace.

MERCI ET BRAVO À TOUS LES ARTISTES, CINÉASTES, ORGANISATEURS ET BÉNÉVOLES!

-LENA GHIO