The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Friday, September 15, 2017

NOUVELLES 16.09.2017


Ce jeudi, j'ai passé un beau moment à la Galerie Simon Blais où a eu lieu le lancement de COLLECTIONNER Le Guide Aux Entreprises réalisé par l' AGAC ( l’Association des galeries d’art contemporain) pour donner une ressource précieuse aux entreprises et aux individus qui désirent leurs propres collections d'art!

Collectionner est un investissement, une passion, une participation active à l'histoire de l'art et de l'humain. Vous retrouverez le guide dans certaines galeries, directement aux bureaux de l' AGAC ou vous pouvez le commander en ligne.

AGAC Facebook Twitter
Un exemple des choix que peuvent faire les collectionneurs: celui d'investir dans une artiste établie comme Betty Goodwin ou un jeune talent qui promet comme Alexis Lavoie dont j'ai adoré l'oeuvre. Galerie Simon Blais 
Bleu de bleu
Bleu de Bleu par l'artiste Alain Paiement - droite - Photos © Thanh Pham 2017 
« La Banque Nationale est fière de présenter Bleu de bleu. Créée par l’artiste québécois Alain Paiement, l’œuvre est maintenant déployée sur un important tronçon de l’autoroute 20, principalement entre le rond-point Dorval et le viaduc de la 1re avenue.

Initiée par la Banque Nationale afin de souligner le 375e anniversaire de Montréal, l’œuvre transforme le parcours reliant l’aéroport au centre-ville en un trajet empreint de créativité et d’audace, à l’image de la métropole.

Bleu de bleu a été réalisée grâce à l’appui de plusieurs partenaires clés.

Faits saillants
 

  • Les investissements nécessaires au projet proviennent tous de sources privées et s’élèvent à 3,2 millions de dollars.
  • L’œuvre demeurera en place pour une période d’environ 5 ans.
  • Bleu de bleu évoque la ligne littorale du fleuve. Au fil du parcours, elle se déploie dans une variété de nuances, se complexifiant et s’adaptant en fonction des éléments qui la longent. Certaines zones sont dotées de lumières DEL utilisant des diodes à fréquence bleue.
  • Les composantes du parcours ont été pensées et disposées de manière à offrir des expériences diurne et nocturne distinctes.
  • La création, le montage et l’installation de l’œuvre ont nécessité 1 000 heures de travail par 20 ouvriers sur une période de 4 mois.
  • Le tronçon de l’autoroute 20 sur lequel est déployée l’œuvre est emprunté chaque jour par quelque 290 000 automobilistes et voyageurs, alors que 13 millions de personnes transitent annuellement par l’aéroport. »

C’est sensationnel ! Les Petits Rois au Musée  
une exposition éducative née de cette collaboration et réalisée par 150 jeunes vivant avec des déficiences intellectuelles, avec ou sans spectre de l’autisme (TSA).
 
À propos de l'Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière
Foissonnant de projets fascinants sous la direction de Thomas Bastien directeur par intérim de l’éducation et du mieux-être au MBAM« “L’art d’être unique”, c’est avant tout un programme qui valorise la différence. Celle qui fait du bien, qui libère, qui oblige à regarder le monde sous un autre angle. À travers les yeux des jeunes de l’école Irénée-Lussier, un monde incroyable s’ouvre devant nous : bienveillant, coloré, unique, à l’image de notre Musée. Une chose est certaine : ce programme n’en est qu’à ses débuts. 2017-2018 marquera un grand tournant au Musée, plus particulièrement pour les personnes vivant avec le spectre de l’autisme »

« Le projet C’est sensationnel ! Les Petits Rois au Musée a été réalisé avec la complicité de la Fondation Les Petits Rois. Depuis 16 ans, cette organisation fondée par Vânia Aguiar, soutient près de 400 jeunes de l’île de Montréal souffrant de déficience intellectuelle au moyen de programmes alimentaires et éducatifs afin qu’ils puissent s’épanouir et se développer.
 « Ce projet a connu un succès qui me rend très fière, alors que nos jeunes ont vécu une expérience de création artistique leur permettant de découvrir d’autres manières de s’exprimer. Leur épanouissement a été grandement favorisé par ce projet précieux et la collaboration judicieuse qui a été offerte par le personnel de l’école et du Musée », affirme Vânia Aguiar, présidente fondatrice de la Fondation Les Petits Rois.

 « L’art d’être unique » au MBAM : des programmes novateurs à l’échelle internationale
Afin de faciliter l’accès à l’art des personnes vivant avec des déficiences intellectuelles, avec ou sans spectre de l’autisme (TSA), le MBAM a décidé de créer le programme « L’art d’être unique », dont les premières activités ont débuté à l’été 2015.

Réparti en quatre volets, ce programme diversifié permet à ces personnes de participer à un programme d’employabilité, de développer leur talent artistique ou de se familiariser avec l’art dans un cadre sécurisant. Il est aussi combiné à des activités de recherche permettant de faire des avancées dans le domaine de l’accueil et de l’accessibilité. Voici les différents volets implantés ou en préparation au sein du Musée :

1. Employabilité au Musée
En collaboration avec la Fondation les Petits Rois et le Centre Miriam, le Musée accueille désormais à la Direction de l’éducation et du mieux-être deux nouveaux employés qui viennent soutenir ses équipes dans leurs tâches quotidiennes. L’un de ces nouveaux employés nous raconte d’ailleurs son quotidien dans la vidéo suivante : http://bit.ly/1leFevi

2. Développement du talent artistique
En 2015, une formation artistique de sept semaines a été donnée à un jeune adulte autiste, Maxwell Bitton. Des professeurs, des artistes et des médiateurs l’ont accompagné dans ses différentes démarches afin de le faire évoluer vers de nouvelles pratiques et inspirations, ce qui a conduit à une ÉducExpo. Dès septembre 2017, deux projets verront le jour en partenariat avec le Centre Gold et Autisme sans limites.

3. Initiation à l’art dès le plus jeune âge
Grâce à étroite collaboration avec l’école Irénée-Lussier et d’autres écoles spécialisées, des jeunes vivant avec un TSA peuvent désormais venir gratuitement au Musée pour participer à des visites et à des ateliers, et réaliser des projets à long terme. Ce volet vise à initier les jeunes à l’art dans un environnement sécurisant. Toutes les mesures nécessaires sont prises pour qu’ils se sentent bien au Musée.

4. Recherche scientifique au service des personnes vivant avec un TSA
Le Musée collabore avec le laboratoire de neurosciences cognitives du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l’Université de Montréal (UdeM) dans le cadre d’un projet dirigé par le Dr Bruno Wicker (CNRS, UdeM). Des études montrent que la création et le contact avec des œuvres d’art peuvent être un bon moyen de réguler l’état affectif. L’objectif de ce projet est d’explorer l’impact (neuro)physiologique de la perception d’œuvres d’art et de la créativité artistique sur des personnes atteintes d’un TSA (dont il est souvent mentionné qu’elles possèdent une capacité différente d’appréhension visuelle et d’expression spatiale artistique) dans le cadre d’ateliers de création tenus au MBAM et de visites de ces collections.

Remerciements 
L’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière n’aurait pu voir le jour sans le généreux et essentiel soutien de la Fondation Michel de la Chenelière. Le programme « Le Musée en partage » est rendu possible grâce au soutien majeur de Bell et de la Fondation J.A. DeSève, en collaboration avec la Fondation familiale Trottier. Le Musée souligne également le concours de la Fondation Miriam et d’Autism Speak Canada, partenaires du programme « l’Art d’être unique ». Il tient en outre à exprimer sa reconnaissance à la Caisse de dépôt et placement du Québec pour son engagement envers les activités scolaires, avec le concours du CN, de la Banque CIBC, de Cominar, de Desjardins et de la Fondation Molson qui apportent leur appui à ces initiatives éducatives, sans oublier les partenaires DeSerres et Keolis.

• Cette ÉducExpo est présentée dans l’Espace J.A. DeSève de l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du MBAM jusqu’au 29 octobre 2017 »

    Empruntez un musée!
Les abonnés des Bibliothèques de Montréal et de BAnQ peuvent
maintenant emprunter des laissez-passer pour le Musée des beaux-arts
de Montréal et le Centre d’histoire de Montréal

Les abonnés des Bibliothèques de Montréal et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) pouvaient jusqu’à présent emprunter des livres, des DVD, des CD, des bandes dessinées, des jeux de société et même, dans certaines bibliothèques, des instruments de musique. Voilà que les abonnés peuvent dès aujourd’hui se procurer gratuitement un laissez-passer valide pour deux personnes leur donnant accès aux expositions du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et du Centre d’histoire de Montréal.

Une campagne de promotion est en cours dans les Bibliothèques de Montréal et à la Grande Bibliothèque sur le thème « Empruntez un musée! ». Les Bibliothèques de Montréal détiennent 900 laissez-passer valides pour deux personnes. Chaque bibliothèque dispose de 20 laissez-passer, partagés en nombre égal entre le MBAM et le Centre d’histoire de Montréal. BAnQ détient 100 laissez-passer, 50 pour le MBAM et 50 pour le Centre d’histoire de Montréal, qu’on peut emprunter à la Grande Bibliothèque. Il est nécessaire d’avoir une carte d’abonné adulte pour emprunter un laissez-passer. Il est aussi possible de réserver un laissez-passer sur le site bibliomontreal.com ou sur le portail banq.qc.ca. La période de prêt est de trois semaines et les frais de retard sont les mêmes que pour un livre.
Rita Letendre, Koumer, 1975, acrylique sur toile don de   M. Yves Gauthier, collection Musée d'art contemporain de Montréal, photo : Denis Farley

SBC Galerie d'Art Contemporain vous invite au Quatrième Geste - Wood Land School:

Wood Land School : Kahatenhstánion tsi na’tetiatere ne Iotohrkó:wa tánon Iotohrha / Traçant des lignes de janvier à décembre est conçue comme une exposition d’une durée d’un an qui se déploie à travers une série de gestes – un ensemble d’activités qui font entrer et sortir des œuvres de l’espace de la galerie – de sorte que l’exposition est en constant devenir.

Rejoignez-nous au fur et à mesure que le quatrième geste se déroule : 21 septembre 2017, 18 h – 20 h
Événement Facebook

Quatrième geste : 21 septembre – 16 décembre 2017


-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment