The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Tuesday, September 26, 2017

FNC 2017 • 4 > 15.10.2017


ENGLISH

BLADE RUNNER 2049 de Denis Villeneuve ouvre le Festival du Nouveau Cinéma 2017 avec panache. Je n'ai pas encore vu le film mais c'est LE plus attendu de la saison. On y retrouve Rick Deckard, Harrison Ford, plusieurs années après son évasion avec la séduisante androïde Rachael, Sean Young. Cette fois-ci, Officer K, Ryan Gosling, repère Deckard et veut son assistance pour résoudre un crime. 

 BLADE RUNNER 2049 by Denis Villeneuve opens the 2017 Festival du Nouveau Cinéma with panache.  I have not seen the movie yet but IT is the most awaited of the season. We find Rick Deckard, Harrison Ford, several years after his escape with the attractive replicant Rachael, Sean Young. This time, Officer K, Ryan Gosling, locates Deckard and wants his assistance to solve a crime.


FNC FORUM remplace, avec quelques innovations, l'ancien FNC Pro. C'est une opportunité extraordinaire pour tous ceux qui veulent oeuvrer dans le cinéma contemporain et les arts médiatiques. 

 FNC FORUM replaces, with some innovations, the former FNC Pro. It is an extraordinary opportunity for all to those who want to work in contemporary cinema and media arts.

FNC ce n'est pas que du cinéma. Ici vous découvrirez la programmation de tous les événements. De La Grande Fête d'Ouverture au P'tits Loups les occasions de s'amuser abondent.

FNC is not just cinema. Here you will discover the programming for all the events. From the Opening Party to P'tits Loups the opportunities to have great fun abound. 

Allez visiter le site qui est merveilleusement bien organisé avec les bandes-annonces ainsi que les liens pour l'achat des billets. Le catalogue est superbe! Il a une taille parfaite pour le transporter facilement.

 Visit the site which is magnificently well organized  with trailers as well as links to purchase tickets. The catalog is superb! It is sized for easy transport.


TITRES INTRIGUANTS


Téhéran Tabou d'Ali Soozandeh explore une thématique taboue dans les pays musulmans, la sexualité. On y retrouve l'hypocrisie des "religieux" qui sont aussi pervers que le reste des humains mais qui condamne les autres pour ce qu'ils font eux-même.

Un film d'une beauté extrême, le film de clôture, Loving Vincent!

INTRIGUING TITLES

Protokolle by Jan Soldat is a German film with English subtitles. We listen in on three men talking about their desire to be butchered and cannibalized. The film evokes the notorious case of Armin Meiwes who ate his lover's penis and shared the meal with the man he would slaughter shortly after. I could not imagine so many men desired this. Is this a hidden desire that has historically led men to gory hellish wars? 

On the same bizarre subject of cannibalism, KFC, a very disturbing Vietnamese film, not for children! YIKES!

À SUIVRE! / TO BE CONTINUED!


Monday, September 25, 2017

YMCA • Médailles de la PAIX 2017

Photos © Lena Ghio, 2017 
Dans ce monde chaotique, une ville sur une petite île dans une grande province et un plus grand pays célèbre ses 375 ans. Il y a eu d'innombrables prestations artistiques, d'oeuvres d'art magnifiques là dans nos rues, des gestes humanitaires transcendants. Nous sommes en effet les privilégiés de notre époque. Quand je marche dans les rues de Montréal, surprise à chaque coin de rue soit par une oeuvre d'art, soit par un groupe de jeunes personnes multi-ethniques engagées intelligemment dans leur vie, je suis émue jusqu'au coeur. Le YMCA célèbre les 30 ans de l'événement annuel qui reconnaît les intervenants d'excellences et leurs contributions aux mieux-être des citoyens. Portez une attention particulière aux regards touchants des lauréats des Médailles de la PAIX 2017 remises par le YMCA et aux sourires des jeunes qui se sont épanouis grâce à la générosité de plusieurs communautés impliquées dans le Y.

Kent NaganoDirecteur musical de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 2006, a reçu ce 21 septembre dernier une Médaille de la paix honorifique pour le partage de son amour de la musique auprès des jeunes.

Les Jeune pacificateur(trice) - Jeunes ambassadeurs du Mouvement contre le discours de haine regroupe des jeunes personnes impliquées à créer une cybercitoyenneté active, critique et solidaire.

Bénévole pour la paix - Laurent Champagne,  est Coordonnateur de l’Aumônerie communautaire de Montréal, il œuvre aussi au Centre de jour René-Gagnon. Il s’implique dans la réintégration sociocommunautaire des personnes ayant été judiciarisées.

Initiative locale pour la paix – Service jeunesse du Y des femmes de Montréal,  dont l'objectif primaire est son service jeunesse de lutter contre l’hypersexualisation de la société, de dénoncer le cyberharcèlement et de promouvoir les comportements pacifiques et les rapports égalitaires entre les jeunes. Les jeunes n'ont jamais été aussi vulnérables aux exploitations d'adultes sans conscience.

Initiative internationale pour la paix – Radio Dodo Créée par Brigitte Alepin et parrainée par la Commission canadienne pour l’UNESCO, Radio-Dodo a vu le jour le 1er janvier 2017. Destinée aux 3 à 7 ans, cette antenne bilingue (français-arabe) s’adresse aux enfants syriens en territoire de guerre ou dans les camps de réfugiés afin de leur faire oublier, le temps d’un conte ou d’une chanson, les horreurs de la guerre.

Initiative corporative pour la paix – Destination centre-ville
Organisme à but non lucratif, la société de développement commercial (SDC) Destination centre-ville regroupe plus de 8 000 entreprises de Montréal.

Nathalie BondilDirectrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal            
s'est rendue au souper gala pour accepter le prix pour le Coup de cœur – La Balade pour la Paix : un musée à ciel ouvert. Elle arrivait d'un autre événement qui avait eu lieu à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal :  le Lancement de la plateforme ÉducArt dont voici la description:

« ÉducArt est une plateforme numérique novatrice développée par le Musée des beaux-arts de Montréal dans une démarche de cocréation avec la communauté scolaire du Québec, à l’intention des enseignantes et des enseignants du secondaire.
Ce nouvel outil pédagogique en ligne permettra à des milliers d’élèves de 12 à 17 ans d’explorer en ligne 350 œuvres de la collection du Musée et de réaliser des projets éducatifs multidisciplinaires.
Accessible gratuitement, le contenu d’ÉducArt est décliné en 17 thématiques et aborde des enjeux sociaux contemporains tels qu’écologie, diversité et paix, dans des disciplines variées allant de l’art à la science. Les activités proposées sont adaptées aux différents niveaux et matières du secondaire, tout en s’arrimant au Programme de formation de l’école québécoise. »

Étaient présents pour animer la soirée: Stéphane Vaillancourt, Président-directeur général les YMCA du Québec; Gregory Chrispin, Premier vice-président Gestion de patrimoine et Assurance de personnes, Desjardins; Nathalie Mercier-Filteau, Coprésidente, Comité organisateur; Brian Bronfman, Coprésident, Comité organisateur et Geneviève Borne, Maître de cérémonie.

BRAVO À TOUS!

-LENA GHIO

Sunday, September 24, 2017

La Société des Arts Technologiques [ SAT ] présente SCÈNES OUVERTES

À la SAT, Monique Savoie, Présidente - Fondatrice & Directrice artistique; Jolyanne Mathieu, Gestionnaire de projet & René BarsaloMembre à vie du collège des créateurs-chercheurs de la SAT, nous présentent leur récente innovation avec une large installation d'écrans interactifs qui permettent de réaliser une conférence entre plusieurs salles à travers la province. Photos © Lena Ghio, 2017  

Ma semaine a débuté à la SAT pour une conférence surprenante. Monique Savoie, Présidente - Fondatrice & Directrice artistique; Jolyanne Mathieu, Gestionnaire de projet & René BarsaloMembre à vie du collège des créateurs-chercheurs de la SAT, nous ont présenté leur plus récente innovation technologique: Scènes Ouvertes. Les artistes de plusieurs disciplines: musique, cinéma, arts technologiques, gamers, pour en nommer quelques-uns: auront un potentiel créatif, expérimental et diffusionnel jamais vu auparavant:


« Initié par la Société des arts technologiques, Scènes ouvertes permet

la mise en réseau de 19 salles de spectacle au Québec qui pourront échanger, co-créer et mettre sur pieds des projets collaboratifs d’envergure et un nouveau langage scénographique. Supporté par la suite logicielle Scénic développée par l’unité de recherche de la SAT (le Métalab), cet aboutissement est le fruit de plusieurs années de développement. Il constitue non seulement un investissement numérique significatif dans l’avenir culturel québécois mais aussi une initiative suscitant déjà de l’intérêt à l’international. »
« Nous souhaitons par ce projet célébrer le décloisonnement des lieux de diffusion culturelle au Québec et donner une place centrale aux régions. » dit Monique Savoie 

Ce réseau est encore à un stade de recherche dans le sens où aucune limite n'existe sur ce qui pourra être réalisé. Les artistes comme les inventeurs sont en train de faire des ajustements à savoir la meilleure façon d'installer la technologie, quelles oeuvres réaliser avec et quel niveau d'interactivité sera désiré pour chaque projet. Éventuellement, des salles de spectacles à l'international pourront participer avec chacune des salles du réseau. Ce projet est réalisé en collaboration avec Plan Culturel Numérique du Québec.

Les développements seront quand même assez rapides. La SAT offre toujours des spectacles exceptionnels, jusqu'au 15 octobre 2017, voyez LAMPARIUM de SÉVERINE FONTAINE.
Les formations d'automne sont déjà annoncées si vous désirez faire partie de cette nouvelle génération d'artistes.

-LENA GHIO

Les formations offertent cet automne: http://sat.qc.ca/fr/formations/programme-campus-sat-automne-2017#section 

Thursday, September 21, 2017

Christian Bégin Déballe ...

Photos © Lena Ghio, 2017 
Dans une ambiance festive, Christian Bégin, un de nos comédiens favoris et animateur par excellence de l'émission Curieux Bégin @ Télé-Québec, a accueilli plusieurs gourmands pour une dégustation des mets qu'il a réalisé avec une sélections de producteurs du terroir. En ses mots:


         « L’arrivée de Curieux Bégin dans ma vie a eu une réelle incidence sur ma trajectoire 
personnelle et professionnelle. Ça m’a ouvert à la réalité de ceux et celles qui  
ont fait le choix courageux, presque fou, de nous nourrir. Des gens galvanisés par une 
passion presque déraisonnable, par une foi inébranlable en leur choix de vie. 
Curieux Bégin est ma façon de leur lever mon chapeau. Ils font vraiment partie  
de ma vie maintenant. Leur amitié me bonifie et, surtout, m’emplit de joie ! 

Puis est arrivée la proposition de IGA. Ma mission était de mettre en valeur  
les producteurs locaux et les fruits de leur travail. Ça allait tout à fait dans le sens  
de ce que j’essayais de faire avec « Curieux Bégin ». Encouragé par ma partenaire 
d’affaires Katrine Daoust, j’ai commencé à réfléchir à un projet qui pourrait trouver  
son sens dans l’établissement de réels partenariats avec des producteurs locaux. 

De là est née l’idée d’une gamme de produits agroalimentaires « entièrement  
locaux », choisis et cuisinés selon une charte des valeurs et des critères exigeants.  
Des produits qui seraient le véhicule par lequel je pourrais mettre en valeur  
le travail de producteurs, éleveurs, maraîchers et transformateurs triés sur le volet.

Après deux ans de travail acharné, à repousser les standards de l’industrie,  
nous vous proposons aujourd’hui une première gamme de produits d’exception. 
Bien sûr, l’excellence a un prix. Mais je demeure persuadé qu’en soutenant nos 
producteurs, on favorise une réelle indépendance alimentaire. On fait rouler NOTRE 
économie. Je suis aussi persuadé que plus on peut « mettre un visage sur une carotte », 
plus on accepte de mettre la main dans sa poche. Vouloir encourager et donner  
un visage à ceux et celles qui nous nourrissent, c’est pas si curieux que ça au fond ! 
Restez Curieux, on vous prépare d’autres surprises… »

CHRISTIAN BÉGIN 


Cette belle fête m'a permis de rencontrer des producteurs passionnés qui ont des spécialités très élégantes. Le résultat donne des mets avec un goût de fraîcheur étonnante. Nous avons dégusté le Pâté à la viande avec un ketchup maison dont le feuilleté m'a ravi; les Boulettes de Poulet avec un soupçon de lime, juteuses et tendres; et le Pain de Viande avec feta de brebis qui est riche et succulent.

Ces produits de haute gamme seront disponibles " dès le 28 septembre, en phase avec l’automne qui s’amène, une première gamme de 6 produits d’exception – tourtière du Lac, pâté à la viande, ragoût de boulettes, pain de viande, boulettes de poulet et polpettes de 
porc – sera disponible en exclusivité dans tous les supermarchés IGA. De quoi ravir les papilles du Québec !  "


Friday, September 15, 2017

NOUVELLES 16.09.2017


Ce jeudi, j'ai passé un beau moment à la Galerie Simon Blais où a eu lieu le lancement de COLLECTIONNER Le Guide Aux Entreprises réalisé par l' AGAC ( l’Association des galeries d’art contemporain) pour donner une ressource précieuse aux entreprises et aux individus qui désirent leurs propres collections d'art!

Collectionner est un investissement, une passion, une participation active à l'histoire de l'art et de l'humain. Vous retrouverez le guide dans certaines galeries, directement aux bureaux de l' AGAC ou vous pouvez le commander en ligne.

AGAC Facebook Twitter
Un exemple des choix que peuvent faire les collectionneurs: celui d'investir dans une artiste établie comme Betty Goodwin ou un jeune talent qui promet comme Alexis Lavoie dont j'ai adoré l'oeuvre. Galerie Simon Blais 
Bleu de bleu
Bleu de Bleu par l'artiste Alain Paiement - droite - Photos © Thanh Pham 2017 
« La Banque Nationale est fière de présenter Bleu de bleu. Créée par l’artiste québécois Alain Paiement, l’œuvre est maintenant déployée sur un important tronçon de l’autoroute 20, principalement entre le rond-point Dorval et le viaduc de la 1re avenue.

Initiée par la Banque Nationale afin de souligner le 375e anniversaire de Montréal, l’œuvre transforme le parcours reliant l’aéroport au centre-ville en un trajet empreint de créativité et d’audace, à l’image de la métropole.

Bleu de bleu a été réalisée grâce à l’appui de plusieurs partenaires clés.

Faits saillants
 

  • Les investissements nécessaires au projet proviennent tous de sources privées et s’élèvent à 3,2 millions de dollars.
  • L’œuvre demeurera en place pour une période d’environ 5 ans.
  • Bleu de bleu évoque la ligne littorale du fleuve. Au fil du parcours, elle se déploie dans une variété de nuances, se complexifiant et s’adaptant en fonction des éléments qui la longent. Certaines zones sont dotées de lumières DEL utilisant des diodes à fréquence bleue.
  • Les composantes du parcours ont été pensées et disposées de manière à offrir des expériences diurne et nocturne distinctes.
  • La création, le montage et l’installation de l’œuvre ont nécessité 1 000 heures de travail par 20 ouvriers sur une période de 4 mois.
  • Le tronçon de l’autoroute 20 sur lequel est déployée l’œuvre est emprunté chaque jour par quelque 290 000 automobilistes et voyageurs, alors que 13 millions de personnes transitent annuellement par l’aéroport. »

C’est sensationnel ! Les Petits Rois au Musée  
une exposition éducative née de cette collaboration et réalisée par 150 jeunes vivant avec des déficiences intellectuelles, avec ou sans spectre de l’autisme (TSA).
 
À propos de l'Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière
Foissonnant de projets fascinants sous la direction de Thomas Bastien directeur par intérim de l’éducation et du mieux-être au MBAM« “L’art d’être unique”, c’est avant tout un programme qui valorise la différence. Celle qui fait du bien, qui libère, qui oblige à regarder le monde sous un autre angle. À travers les yeux des jeunes de l’école Irénée-Lussier, un monde incroyable s’ouvre devant nous : bienveillant, coloré, unique, à l’image de notre Musée. Une chose est certaine : ce programme n’en est qu’à ses débuts. 2017-2018 marquera un grand tournant au Musée, plus particulièrement pour les personnes vivant avec le spectre de l’autisme »

« Le projet C’est sensationnel ! Les Petits Rois au Musée a été réalisé avec la complicité de la Fondation Les Petits Rois. Depuis 16 ans, cette organisation fondée par Vânia Aguiar, soutient près de 400 jeunes de l’île de Montréal souffrant de déficience intellectuelle au moyen de programmes alimentaires et éducatifs afin qu’ils puissent s’épanouir et se développer.
 « Ce projet a connu un succès qui me rend très fière, alors que nos jeunes ont vécu une expérience de création artistique leur permettant de découvrir d’autres manières de s’exprimer. Leur épanouissement a été grandement favorisé par ce projet précieux et la collaboration judicieuse qui a été offerte par le personnel de l’école et du Musée », affirme Vânia Aguiar, présidente fondatrice de la Fondation Les Petits Rois.

 « L’art d’être unique » au MBAM : des programmes novateurs à l’échelle internationale
Afin de faciliter l’accès à l’art des personnes vivant avec des déficiences intellectuelles, avec ou sans spectre de l’autisme (TSA), le MBAM a décidé de créer le programme « L’art d’être unique », dont les premières activités ont débuté à l’été 2015.

Réparti en quatre volets, ce programme diversifié permet à ces personnes de participer à un programme d’employabilité, de développer leur talent artistique ou de se familiariser avec l’art dans un cadre sécurisant. Il est aussi combiné à des activités de recherche permettant de faire des avancées dans le domaine de l’accueil et de l’accessibilité. Voici les différents volets implantés ou en préparation au sein du Musée :

1. Employabilité au Musée
En collaboration avec la Fondation les Petits Rois et le Centre Miriam, le Musée accueille désormais à la Direction de l’éducation et du mieux-être deux nouveaux employés qui viennent soutenir ses équipes dans leurs tâches quotidiennes. L’un de ces nouveaux employés nous raconte d’ailleurs son quotidien dans la vidéo suivante : http://bit.ly/1leFevi

2. Développement du talent artistique
En 2015, une formation artistique de sept semaines a été donnée à un jeune adulte autiste, Maxwell Bitton. Des professeurs, des artistes et des médiateurs l’ont accompagné dans ses différentes démarches afin de le faire évoluer vers de nouvelles pratiques et inspirations, ce qui a conduit à une ÉducExpo. Dès septembre 2017, deux projets verront le jour en partenariat avec le Centre Gold et Autisme sans limites.

3. Initiation à l’art dès le plus jeune âge
Grâce à étroite collaboration avec l’école Irénée-Lussier et d’autres écoles spécialisées, des jeunes vivant avec un TSA peuvent désormais venir gratuitement au Musée pour participer à des visites et à des ateliers, et réaliser des projets à long terme. Ce volet vise à initier les jeunes à l’art dans un environnement sécurisant. Toutes les mesures nécessaires sont prises pour qu’ils se sentent bien au Musée.

4. Recherche scientifique au service des personnes vivant avec un TSA
Le Musée collabore avec le laboratoire de neurosciences cognitives du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l’Université de Montréal (UdeM) dans le cadre d’un projet dirigé par le Dr Bruno Wicker (CNRS, UdeM). Des études montrent que la création et le contact avec des œuvres d’art peuvent être un bon moyen de réguler l’état affectif. L’objectif de ce projet est d’explorer l’impact (neuro)physiologique de la perception d’œuvres d’art et de la créativité artistique sur des personnes atteintes d’un TSA (dont il est souvent mentionné qu’elles possèdent une capacité différente d’appréhension visuelle et d’expression spatiale artistique) dans le cadre d’ateliers de création tenus au MBAM et de visites de ces collections.

Remerciements 
L’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière n’aurait pu voir le jour sans le généreux et essentiel soutien de la Fondation Michel de la Chenelière. Le programme « Le Musée en partage » est rendu possible grâce au soutien majeur de Bell et de la Fondation J.A. DeSève, en collaboration avec la Fondation familiale Trottier. Le Musée souligne également le concours de la Fondation Miriam et d’Autism Speak Canada, partenaires du programme « l’Art d’être unique ». Il tient en outre à exprimer sa reconnaissance à la Caisse de dépôt et placement du Québec pour son engagement envers les activités scolaires, avec le concours du CN, de la Banque CIBC, de Cominar, de Desjardins et de la Fondation Molson qui apportent leur appui à ces initiatives éducatives, sans oublier les partenaires DeSerres et Keolis.

• Cette ÉducExpo est présentée dans l’Espace J.A. DeSève de l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du MBAM jusqu’au 29 octobre 2017 »

    Empruntez un musée!
Les abonnés des Bibliothèques de Montréal et de BAnQ peuvent
maintenant emprunter des laissez-passer pour le Musée des beaux-arts
de Montréal et le Centre d’histoire de Montréal

Les abonnés des Bibliothèques de Montréal et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) pouvaient jusqu’à présent emprunter des livres, des DVD, des CD, des bandes dessinées, des jeux de société et même, dans certaines bibliothèques, des instruments de musique. Voilà que les abonnés peuvent dès aujourd’hui se procurer gratuitement un laissez-passer valide pour deux personnes leur donnant accès aux expositions du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et du Centre d’histoire de Montréal.

Une campagne de promotion est en cours dans les Bibliothèques de Montréal et à la Grande Bibliothèque sur le thème « Empruntez un musée! ». Les Bibliothèques de Montréal détiennent 900 laissez-passer valides pour deux personnes. Chaque bibliothèque dispose de 20 laissez-passer, partagés en nombre égal entre le MBAM et le Centre d’histoire de Montréal. BAnQ détient 100 laissez-passer, 50 pour le MBAM et 50 pour le Centre d’histoire de Montréal, qu’on peut emprunter à la Grande Bibliothèque. Il est nécessaire d’avoir une carte d’abonné adulte pour emprunter un laissez-passer. Il est aussi possible de réserver un laissez-passer sur le site bibliomontreal.com ou sur le portail banq.qc.ca. La période de prêt est de trois semaines et les frais de retard sont les mêmes que pour un livre.
Rita Letendre, Koumer, 1975, acrylique sur toile don de   M. Yves Gauthier, collection Musée d'art contemporain de Montréal, photo : Denis Farley

SBC Galerie d'Art Contemporain vous invite au Quatrième Geste - Wood Land School:

Wood Land School : Kahatenhstánion tsi na’tetiatere ne Iotohrkó:wa tánon Iotohrha / Traçant des lignes de janvier à décembre est conçue comme une exposition d’une durée d’un an qui se déploie à travers une série de gestes – un ensemble d’activités qui font entrer et sortir des œuvres de l’espace de la galerie – de sorte que l’exposition est en constant devenir.

Rejoignez-nous au fur et à mesure que le quatrième geste se déroule : 21 septembre 2017, 18 h – 20 h
Événement Facebook

Quatrième geste : 21 septembre – 16 décembre 2017


-LENA GHIO

Tuesday, September 12, 2017

EFFECTS MTL 2017 a look back

Photos © Lena Ghio, 2017 
What a great event, although a bit more subdued than last year. I met a LOT of fascinating experts who are all there to help you achieve your goal of working in the movie industry VFX department. Check this site to see more images of what went on: http://www.effectsmtl.com/en/home/

MY REPORT:


When I get to Palais des Congrès for the early morning sign-in, I start by doing a walkabout to see the setups. As you know VFX creates a wide variety of styles and moods from fun children movies to sophisticated Sci-Fi to gore. 

The first conference I attended was given by 4 guys: Jean-François Ferland, Maxime Lapointe - Alchemy 24 & Carlo Harrietha, Jean-Mathieu Bérubé - The Blood Brothers a nickname the duo received for their remarkable blood work in gore FX in movies like Turbo Kid. They showed us how they combined analog special effects with the more sophisticated VFX for movie perfection. An example of this synergy was the recent release Game of Death where several approaches were used for the infamous exploding head shots. Known for their blood effects, I could not resist asking the most asked question: What is the blood made of? They laughed! Basically using the basic formula of corn syrup, they have more than 10 versions of blood from very liquid to tacky to chunky. You will be able to see The Blood Brothers TV show starting on October 11 2017 on Ztele.

See more here 
Then I went to Managing the Hologram of Ghost in the Shell with Damien Fagnou of MPC. The focus was on the stunning giant hologram advertisements of the future cityscape. We went through each step from creating "assets" to putting them in motion in the post cyberpunk city of the future in Japan.

And guess what? They are hiring! Go here to see if this is your future: http://www.moving-picture.com/film/join-us/

I attended a portion of the day long Master Class by Stuart Sumida of California State University in San Bernardino. His specialty is Animal and Human Anatomy for VFX Artists and Animators. I was reminded of my studies at art school: everything begins with an understanding of the bones. Bones are actually very beautiful and amazing.

I also took in the PANEL discussion Women in VFX with four amazing women: Zoe Cranley - Double Negative / Gaelle BossisMPC / Evelyne Leblond - Rodeo FX / Lucy Killick - Framestore and moderator Natasia Schumacher - Atomic Fiction:  who addressed some concerns that may prevent talented women from seeking employment in the field. Both Lucy & Evelyne were working in TV when a chance opportunity led them to VFX and neither has looked back since. Gaelle wanted to work with cameras and was mostly an autodidact until she too joined the world of VFX. Finally Zoe was moved towards this career after seeing the excellent Toy Story. Here is a synthesis of the most important comments they had to share with women and the industry: for many women the issue of forming a family and spending time with their youngsters is an obstacle to working in VFX, having flexible hours and a daycare center at the workplace would be invaluable for young parents of both sexes; all the women told new applicants to be self-confident and to not take criticism personally, men can have a blunt way about them, but women should tough it out because these women have learned to stand their ground successfully in the male dominated field; it was suggested that EVERY TIME you get good revues is an opportunity to ask for a raise and/or a promotion; be confident of your worth; it is important to create alliances with others; the women wanted other women to know that there are many facets to VFX work and you do not need to know coding to work in this industry; all of them had their challenging tale like Gaelle, who trained a man who was then hired as her supervisor! When she asked the boss why, he said she was too sensitive to do the job! She has toughened up since then.

Then I attended Cinesite's Visual Effects for Starz Modern Classic "American Gods" with Aymeric Perceval. In this conference, we were shown how to prepare magnificent complex scenes for a TV budget and time frame. It was fascinating.

I enjoyed many conversations and learned more about the wide ranging industries surrounding VFX. Images & Technologie, for example, offers technological solutions to various types of digital work including "deep learning". They also provide huge storage space for digital material. Atomic Fiction was the official sponsor of the event and they were fabulous. I had a great conversation with Carl Walters, who is a recruiter with them and there are many opportunities for you in this company. FIRMA, a financing corporation that secures the interest rates on major loans by movie production companies. Adnan Bekdache and Daniel Hovasse took the time to explain this important feature of movie making in context with fluctuating money markets.

For more links on all aspects of the VFX industry in Montreal go to this page.

This coming December, the 11-12-13th to be precise, it will be time for MIGS17. This time the focus is on video games and their mind blowing evolution. I promise you will have a lot of fun. Last year I tried games, listened to great conferences and met fascinating creators.

-LENA GHIO

Sunday, September 10, 2017

MOMENTA • BIENNALE DE L'IMAGE 07.09 > 15.10.2017

Le commissaire Ami Barak nous guide dans l'exposition centrale. / • Curator Ami Barak guides us through the primary exhibition. Photo © Lena Ghio, 2017 
FRANÇAIS - ENGLISH

-DE QUOI L'IMAGE EST-ELLE LE NOM?

-J'ai eu le privilège de visiter l'exposition centrale, divisée en deux lieus; soit VOX Centre de l'image contemporaine et la Galerie de l'UQAM; en présence du commissaire Ami Barak. Ceci a donné le ton à mon expérience de la Biennale. Notre visite débute à VOX où j'ai un moment agréable pour rencontrer Luis Arturo Aguirre, l'artiste mexicain dont l'oeuvre apparaît sur  l'affiche officielle de la Biennale.

WHAT DOES THE IMAGE STAND FOR?

 I had the privilege of visiting the primary exhibition, divided into two places; VOX Contemporary Image Center and Galerie de l'UQAM ; in the presence of the curator Ami Barak. This set the tone for my experience of the Biennale. Our visit begins at VOX where I shared a delightful moment with Luis Arturo Aguirre, the artist whose photograph appears on the official poster for the Biennale.

Luis Arturo Aguirre Photo © Lena Ghio, 2017
-VOX est un espace très bien éclairé mais je commence à apercevoir l'importance donnée aux atmosphères qui entourent les oeuvres. La vidéo de Mircea Cantor Tracking Happiness (2009) où des jeunes femmes toutes vêtues de blanc, dans un espace tout blanc, balaient du sable blanc des Seychelles pour nous parler du passage du temps, des traces qu'on laisse et qui disparaissent sont un parfait exemple de la présence atmosphérique qui flotte tout au long des événements que j'ai vus. Mais l'oeuvre qui m'a vraiment intriguée est GLASS de Moshe Ninio. Il a photographié un cabinet d'où les prisonniers nazis de crimes de guerre attendaient leurs jugements. À partir de la photo originale, il a créé un double en miroir qu'il a superposé sur la première. Ce processus a fait apparaître un spectre fascinant dans le bois. Ami Barak y voit la manifestation d'un esprit malveillant mais moi j'ai vu La Papesse du Tarot qui tient les annales akashiques dans ses mains et qui nous assure que La Justice Divine sera rendue.  (voir plus bas)  
GLASSMoshe Ninio 

 VOX is a very well lit space but I begin to perceive the importance given to the atmospheres which surround the works. The video by Mircea Cantor Tracking Happiness (2009) where young women all dressed in white, in a totally white space, sweep white sand from the Seychelles to tell us about the passage of time, the tracks which we leave and who then disappear is a perfect example of the atmospheric presence floating throughout the events I saw. But the work that really intrigued me was GLASS by Moshe NinioHe photographed a cabinet where Nazi prisoners of war crimes waited for their judgments. From the original photo, he created a miror copy which he then pasted onto the first one. This process revealed a fascinating spectre  in the wood. Ami Barak sees the apparition of a hostile spirit there but I see the High Priestess  of the Tarot  holding the  Akashic Records in her hands assuring us that Divine Justice will be done.

DNA is our internal akashic record. »
-La visite se poursuit à la Galerie de l'UQAM où sont exposées les oeuvres de Luis Arturo Aguirre. On voit trois images de la série de  photographies Desvestidas, 2011, qui explore l'identité mise à nu des sujets qui sont des travestis. Les images explosent de couleurs vives alors que les personnages nous regardent de façon séduisante droit dans l'oeil. La disposition des oeuvres permet autant une intégration harmonieuse des contenues que l'espace nécessaire pour apprécier chaque artiste. J'ai beaucoup aimé Coupé / Décalé, 2010, de Camille Henrot qui avait présenté Grosse Fatigue au MAC il y a quelques années et que j'avais aussi beaucoup aimé. J'ai été heureuse de voir autant de diversité culturelle et de perspectives multiples si bien disposées. Ce qui m'a plu particulièrement c'est la présence de jeunes artistes autochtones: Nadia Myre, Terrance Houle ainsi que Meryl McMaster qui présente une magnifique exposition individuelle Entre-Deux-Mondes au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Meryl McMaster Photo © Lena Ghio, 2017
• The visit continues at Galerie de l'UQAM where the works of Luis Arturo Aguirre are exposed. We see three images from the series of photographs Desvestidas, 2011, which explores the transvestite identity of the subjects. The images explode with lively colors as the characters look straight at us seductively. The arrangement of the works allows for a harmonious integration of the contents as well as the necessary space to appreciate every artist. I loved Coupé / Décalé, 2010, by Camille Henrot a lot. She had presented Grosse Fatigue at the MAC a few years ago and I had also loved it a lot. I was happy to see so much cultural diversity and multiple perspectives so well arranged. What pleases me in particular is the presence of young aboriginal artists: Nadia MyreTerrance Houle as well as Meryl McMaster who is presenting a magnificent individual exhibition In-Between Worlds at the Montreal Museum of Fine Arts.

Le catalogue / The catalog 
-Il y a beaucoup d'oeuvres à contempler et d'activités passionnantes auxquelles participées. Plusieurs lieux d'expositions ont une copie de la brochure qui contient le calendrier de toutes les activités ainsi qu'une mappe pour repérer les lieux d'expositions. Vous pouvez aussi aller sur le site: https://www.momentabiennale.com/  pour trouver les détails que vous cherchez.

 There are many works to be contemplated and fascinating activities in which to participate. Several exhibition locations have a copy of the brochure which contains the calendar of all the activities as well as a map to find all the exhibition locations. You can also go to the site https:/www.momentabiennale.com/   to find the details  you are looking for.

BONNE VISITE!





Ami Barak Photo © Lena Ghio, 2017 

Saturday, September 2, 2017

KM 3 30.08 > 15.10.2017

Images du site http://www.quartierdesspectacles.com/en/event/164/km3/#
Je ne peux même pas exprimer le plaisir que nous avons eu au lancement officiel de km 3 ce mercredi dernier. Un parcours d'art public composé par les commissaires Melissa Mongiat, Mouna Andraos de Daily tous les jours en collaboration avec Julie Bélisle du Musée d'art contemporain de Montréal et Pascale Daigle directrice de la programmation au Partenariat du Quartier des spectacles.
 L'idée est de nous offrir de nouvelles perspectives sur le thème du voisinage. Nous sommes privilégiés à Montréal qu'on peut rêver à d'autres façons de vivre ensemble, d'être des «bons voisins», dans une ville où la diversité, la création, l'air frais et surtout la paix nous offre le temps et l'espace de s'épanouir.

Vous avez plusieurs façons de faire la visite et votre expérience sera différente selon l'heure du jour où vous la ferez. Première option: Vous allez sur le site et vous réservez votre place pour faire la visite guidée. Il y a un coût modeste pour cette visite mais les guides sont formés pour vous raconter l'histoire de chaque oeuvre  et répondre à toutes vos questions.  Vous pouvez faire vos réservations spontanément sur le site au kiosque central. Vous pouvez faire la visite par vous-même avec les petits livrets explicatifs offerts sur le site.

L'ouverture officielle a eu lieu lors d'une merveilleuse fin d'après-midi ensoleillée. Nicolas Fonseca et Judith Portier, des «FOOD ARTIST», ont imaginé Banquet exquis. Les chefs invités: Ségué Lepage, Chef Épicerie Ste-Cécile; Minh Phat Tu, Chef au restaurant Orange Rouge; Fisun Ercan, Chef au resaturant Barbounia; Fiodar Huminski, Chef au restaurant Le bon vivant; Jeremiah Bullied, Chef à la Sala Rosa et chercheur culinaire; Jason Morris, Chef au restaurant Fantôme; Jean-Michel Leblond, Chef à l'Espadon au Nicaragua; Blake Mackey, Chef, auteur et styliste culinaire; ont fait des créations culinaires improvisées in situ. Nous avons goûté deux créations inusitées: 1) une salade de homard sur une viande épicée à la Mexicaine 2) saumon fumé et crevette sur une tranche de Pannini croustillante avec une sauce froide aux légumes verts! YUMMMM En plus la distillerie montréalaise CIRKA a crée des cocktails signature. J'ai goûté un Bloody Ceasar réalisé avec juste la bonne quantité de sirop d'érable!

ÉVÉNEMENTS À VENIR:

Mouvements libres
8 septembre, à 19 h
Place des Festivals

Une randonnée cycliste de nuit à 300, c’est, en soi, un événement extraordinaire!  Mais contribuer, en pédalant, à une oeuvre d’art collective est une occasion plus rare encore. Les amateurs de tous âges pourront venir poétiquement défendre la place des deux-roues en ville. Grâce aux Agit P.O.V. fixés aux rayons, chaque participant pourra éclairer son vélo d’un mot de son choix. Queen Ka clôturera la soirée en slamant.

Mise en scène : François Bernier

Basé sur l'oeuvre de  : Alexandre Castonguay
Places limitées. Réservation et achat des « Agit P.O.V. » : km3artpublic.com




Le Super Méga Continental
15 septembre, à 20 h
16 septembre, à 16 h et 20 h
17 septembre, à 16 h
Place des Festivals

Une gigantesque danse en ligne contemporaine célébrera le 375e anniversaire de Montréal sur la place des Festivals. Imaginé par le chorégraphe Sylvain Émard, ce projet réunit 375 danseurs amateurs qui se donneront corps et âme dans une oeuvre démesurée. À l’issue du spectacle, la place se transformera en piste de danse avec Poirier aux platines (lors des représentations en soirée).

Ce spectacle est une coprésentation de Sylvain Émard Danse et du Festival TransAmériques.




Humanorium – l’étrange fête foraine
Du 5 au 15 octobre 2017
Aux Jardins Gamelin

Avec ses tentes, ses roulottes, son manège et son stand de tir, HUMANORIUM rappelle l’atmosphère des rassemblements forains des 19e et 20e siècles... à ceci près que les attractions ont été confiées à des artistes en art actuel : carrousel en paniers d’épicerie, cabinets de curiosités où se déploient assemblages, sculptures, photographies et ambiances sonores.
Un projet d’EXMURO arts publics. Commissaires : Vincent Roy et Ève Cadieux.


-LENA GHIO


Photos © Lena Ghio, 2017