The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Wednesday, October 29, 2014

LE POP D'ÉPOQUE @ SAT party like its 1699 [29.10.2014 - 21-11-2014]

À gauche, Monique Savoie Directeure Artistique de la SAT, Aleks Schümer à la flûte, les artistes de la performance.
Hier soir je me rends à la SAT (Société des Arts Technologiques)  pour la soirée médiatique de leur nouvelle offre. L'intention de l'oeuvre, création du duo ALEKS SCHÜMER & FRANCES ADAIR MCKENZIEest de nous immerser dans une expérience interactive qui nous fera revivre, par l'alchimie de l'art multidisciplinaire, l'époque baroque avec toutes son amour des extravagances.

En arrivant, toutes sortes de personnalités du 17e siècle émergent de la noirceur alors qu'une orchestre joue du clavessin et de la flûte. Après le concert, on entre dans la SATOSPHÈRE où un buffet étrange nous attent. Ensuite le plus étonnant spectacle se déroule tout autour de nous. C'est étourdissant!

J'ai beaucoup aimé les artistes, car il y a aussi ceux qui participent à l'immense performance. Les dessins animés, spécialité de Frances Adair McKenzie, sont excellents. La musique, spécialité d'Aleks Schümer, est un heureux mélange du techno et du classique. Ma seule critique est que la pièce manque de tempo,  nos sens sont trop stimulés en même temps alors qu'une division harmonieuse du temps nous permettrais de déguster chaque phase.

Du 29 octobre au 21 novembre du mardi au vendredi à 19h. Il y a seulement 5 autres performances comme celle que j'ai vu, avec banquet et performances live,  le 7, 14, 19, 20 et 21 novembre. C'est certainement une expérience inoubliable.

Infos & réservations: sat.qc.ca/popdepoque

-LENA GHIO

Le Banquet, un échantillon des projections, les créateurs: Aleks Schümer et Frances Adair Mckenzie






Monday, October 27, 2014

BIENNALE MONTREAL 22.10.14 - 04.01.15 LOOKING FORWARD/L'AVENIR PART 1

Details from three installations/ Détails de trois installations: RAYMOND BOISJOLY (And) Other Echoes, 2013/ RICHARD IBGHY & MARILOU LEMMENS The Prophets, 2013/ SIMON DENNY All You Need Is Data: The DLD 2012 Conference REDUX Rerun, 2012

Français en mauve

Last Wednesday October 22 the 2014 Montreal BIENNALE (BNLMTL) opened to the public. I visited the exhibition with the journalists on October 21 but I found it so monumental that I did some research before writing my article in three parts. The first parts are are concerned with the exhibition that is at the Montreal Museum of contemporary art. I will be adding articles as I see more spaces.

My process is to walk through the entire show once getting close, moving back, then I read the title and the medium employed by the artist. Then I go through the exhibition once more. This allows me to see more clearly. In all I spent four hours just at the Museum. Also there are many video installations that need time to see and absorb.

The theme that the exhibition was structured around is LOOKING FORWARD, an invitation to artists from around the world to propose a view of what may happen. The curators, GREGORY BURKE, PEGGY GALE, LESLEY JOHNSTONE and MARK LANCTÔT wanted all concerns of life to be addressed: politics, economics, social media, philosophy, the human condition as resources are dwindling. 

Some artists are more successful than others at perceiving possible futures, others are simply echoing present concerns. Touching Reality, 2012 by THOMAS HIRSCHHORN is a video installation that lasts 4:45 minutes. We see a female hand zooming in on images of people on the worst day of their lives, the day their heads got blown away, or their whole body got thorn apart. It is sad to say that indifference towards the victims of violence is as old as the world. The artist exploits the curiosity people have for the morbid, he is not being that insightful about the future. 

On the other hand SIMON DENNY with All You Need Is Data: The DLD 2012 Conference REDUX Rerun, 2012 has a clear insight on where our current fanatical belief we can alter our reality if we just absolutely master our internal dialogue will look like. Every panel is loaded with one promoter or another, one message of positivity, of success, and the guru who will help you do this. The labyrinthine disposition of his 90 Laser printed vinyl painted canvases made me feel exactly as I do now when I see those positivity commercials. His work is well executed and made me feel exasperated. 

to be continued...

FRANÇAIS


Le mercredi 22 octobre la BIENNALE de MONTRÉAL 2014 (BNLMTL) a ouvert ses portes au publique. J’ai visité l’exposition avec les journalistes le 21 octobre et je l’ai trouvée si monumentale que j’ai fait des recherches avant d’écrire mon article en trois parties. Les premières parties concernent  ce qui se passe au Musée d’art contemporain de Montréal. J’ajouterai d’autres articles quand j’aurai visité d’autres espaces.

Ma procédure est de marcher au travers les galeries une fois m’avançant, reculant, ensuite je lis le titre et les médiums qu’ont employés les artistes. Ensuite je revisite toute l’exposition à nouveau. Ceci me permet de voir plus clairement. En tout j’ai passé quatre heures au Musée. Il y a aussi plusieurs installations vidéos qui nécessitent le temps d’être absorbée.

L’exposition est structurée autour du thème de L’AVENIR, une invitation aux artistes du monde de proposer une vision de ce qui pourrait se produire. Les conservateurs, GREGORY BURKE, PEGGY GALE, LESLEY JOHNSTONE et MARK LANCTÔT voulaient qu’y soient représentés tous les intérêts de la vie : politiques, économies, médias sociaux, philosophie, la condition humaine alors que les ressources s’évaporent.

Certains artistes réussissent mieux que d’autres à percevoir des possibilités futures, d’autres font simplement écho des soucis du présent. Touching Reality, 2012 de THOMAS HIRSCHHORN est une installation vidéo qui dure 4 :45 minutes. On y voit une main féminine zoomer sur des images de la pire journée de la vie des individus qui y figurent, le jour où leur tête se fait exploser, ou leur corps entier se fait déchirer. C’est triste à dire, mais l’indifférence envers les victimes de violence est aussi vieille que le monde. L’artiste exploite la curiosité des gens pour le morbide, il n’est pas trop intuitif concernant l’avenir.

De l’autre côté, SIMON DENNY avec X a un pressentiment plausible sur là où risque de nous mener notre tendance fanatique à se convaincre qu’on peut résoudre tous nos problèmes avec la pensée positive. Chaque panneau est plein d’un promoteur où un autre, un message de positivité, de succès, et les gurus qui nous aiderons à accomplir cela. La disposition labyrinthique des 90 toiles imprimées au laser et peintes au vinyle m’ont fait ressentir exactement ce comme quand je vois ces commerciaux de positivité. Son travail est très bien exécuté et m’exaspère.


à suivre...

-LENA GHIO


Sunday, October 26, 2014

THE 2014 METAs

Left:The hosts for the Gala were Holly Gauthier-Frankel and Marcel Jeannin Center: Elsa Bolam, the Founding Artistic Director of Geordie Productions,  receives a lifetime achievement and service to the theatre award Right: Leni Parker recives Best Lead Actress award for her role in Top Girls.
Photos © Lena Ghio, 2014
Monday October 20 2014, I attended the second annual METAs Award Ceremony to honor excellence in Montreal English Theatre. I am sharing a few of the photographs I took to remember this experience. The evening began with a cocktail for the nominees and their friends. There was swag, good cheer and a lot of commotion as people got involved in fun conversations. I nonetheless caught a few on the fly!

The 2013/2014 winners are:


Outstanding Lead Performance – Actor 
-Eric Peterson – Seeds (Porte Parole/Centaur Theatre) 
Outstanding Lead Performance – Actress
-Leni Parker – Top Girls (Segal Centre) 
Outstanding Supporting Performance – Actor 
-Daniel Brochu – Othello (Segal Centre/Scapegoat Carnivale)  
Outstanding Supporting Performance – Actress 
-Julie Tamiko Manning – Othello (Segal Centre/Scapegoat Carnivale) 

Outstanding Emerging Artist 
-Aiza Ntibarikure – Actress – Ain’t Misbehavin’ (Segal Centre/Copa de Oro Productions) 
Outstanding Costume Design 
-Mylène Chabrol – Top Girls (Segal Centre)
Outstanding New Text (Original or Adaptation) 
-Greg MacArthur – Horror Story (Youtheatre)
Outstanding Original Composition 
-Baba Alex – Bhopal (Teesri Duniya) 
Outstanding Sound Design 
-Peter Cerone – If We Were Birds (Imago Theatre) 
Outstanding Ensemble 
-The Iliad  & The Odyssey (Geordie Productions) 
Outstanding Direction                                                   
-Micheline Chevrier – Top Girls (Segal Centre) 

Outstanding Set Design 
-Max-otto Fauteux – Top Girls (Segal Centre) 
Outstanding Lighting Design 
-Martin Sirois – Top Girls (Segal Centre) 
Outstansing Community Production
-The Yeomen of the Guard - Lakeshore Light Opera
Outstanding Independent Production 
-The Aeneid – Talisman Theatre 
Outstanding Professional Production 
-If We Were Birds – Imago Theatre 
Left: All the actors and actresses contributed to the success of the evening. Here actresses Samantha Megarry and Miriam Cummings were giving the swag to all the nominees. Center: Actor Michel Perron and Blogger Marie-Andrée Parent. Right: Costume Designer for this years production of The Graduate (Segal) Susana Vera.
Photos © Lena Ghio, 2014
-LENA GHIO



Saturday, October 25, 2014

LUMINOTHERAPY / LUMINOTHERAPIES 10.12.2014 - 01.02.2015

Français en bleu

The Quartier des Spectacles will be alive in a mystical wonderful way this Holiday Season. This will mark the four year anniversary of this creative initiative to bring delight to Montrealers and to showcase the our passion for design. To find the best projects there is a competition each year with some of the brightest designers around giving it their best shot. 
There are two winners:
1) Prismatica by RAW Design (Toronto) will inhabit La Place des Festivals with colorful rotating prisms that will transform the space into a living rainbow.
2) Fascinoscope by Lüz Studio (Montreal) will take us back to those times at the turn of the last century when the Carnival came into town with its interactive games. The video projections are colorful and bring about an atmosphere of fun and mystery. These video projections will be broadcast on various buildings around La Place des Festivals.

Both winning installations are interactive and promise to brighten our long winter.

FRANÇAIS

Le Quartier des Spectacles sera animé d'une manière merveilleuse et mystique lors de la Saison Estivale. Ceci marquera la quatrième anniversaire de cette initiative créatrice pour emmener de l'éclat aux Montréalais durant la saison où les journées sont les plus courtes et pour mettre en valeur notre passion pour le design. Pour trouver les meilleurs projets, à chaque année il y a une compétition qui attire les professionnels les plus talentueux.
Les deux lauréats sont:
1) Prismatica par RAW Design (Toronto) qui va habiter La Place des Festivals avec des prismes rotatifs qui transformeront l'espace en un arc-en-ciel vivant.
2) Fascinoscope par Lüz Studio (Montréal) nous transporterons à une époque lors du tournant du dernier siècle où le Carnaval arrivait en ville avec des jeux interactifs. Les projections vidéos seront diffusées sur des édifices variées autour de La Place des Festivals.

Les deux installations gagnantes sont interactives et promettent d'illuminer notre long hiver.

-LENA GHIO

Valérie Belin + Richard Mosse @ DHC/ART 16.10.2014 - 08.02.2015

Français en bleu
SURFACE TENSION / TENSION SUPERFICIELLE
Valérie Belin Photo© Lena Ghio, 2014

VALÉRIE BELIN is fascinated by surfaces. Through her photography she explores all that is meant by the term surface. The images chosen for this new exhibition curated by CHERYL SIM were produced from the year 2000 onward. Traveling through the floors with the artist she pointed out the elements she found important in her works and showed us how Photoshop influenced her creativity. In the two photographs I chose for this article we see two distinct phases of her process. In the photo with the artist we are seeing a portion of her series Chips (2004) and Masques (2004). These huge glossy black and white are stunning with details if you look closely and contrast when you move back from the work. She highlighted the fact that she brings all the elements into an equal proportion of realism and focus for the complete image to emphasize that we are looking at the surface of these objects being photographed. There is no room to go in. Another development of her process has to do with the superposition of transparent images over one another or over a more solid image as in the series Black Eyed Susan (2010) that is simply gorgeous. The results are fascinating as you can see in a detail from the series Bob (2012), Bob # 3. The series Fruit Baskets (2007) is so richly colored the giant fruits appear filled with luscious juices and pop out at us.

VALÉRIE BELIN est fascinée par les surfaces. Par sa photographie elle explore la surface dans tout ses sens. Les images choisies pour l'exposition par la conservatrice CHERYL SIM ont été produites à partir de l'année 2000 en montant. Alors qu'on circule dans les étages avec l'artiste, elle souligne les éléments qu'elle considère importants dans son oeuvre et nous montre comment  Photoshop a influencé sa créativité. Dans les deux photos que j'ai choisi pour cet article nous voyons deux phases distinctes de sa démarche. Dans la photo avec l'artiste on voit une portion de sa série Chips (2004) et Masques (2004). Ces immenses photos glacées noir et blanc sont étonnantes soit par les détails si vous êtes proche ou par les contrastes si vous vous reculez de l'oeuvre.  Elle précise le fait qu'elle emmène tout les éléments de l'image à une proportion égale de réalisme et de focus pour mettre l'emphase sur le fait qu'on regarde la surface des objets photographiés. Il n'y a pas d'espace pour entrer. Un autre développement de sa démarche concerne les superpositions de transparence une sur l'autre ou sur des images plus solides comme dans sa série Black Eyed Susan (2010) qui est tout à fait sublime. Les résultats sont fascinants comme vous pouvez constater dans le détail de la série Bob (2012), Bob # 3. La série Fruit Baskets (2007) est si richement colorée que les fruits géants semblent pleins à craquer avec un jus succulent.

THE ENCLAVE
Richard Mosse Photo © Lena Ghio, 2014

RICHARD MOSSE is a highly celebrated young artist winning the Guggenheim Fellowship (2011), the Leonore Annenberg Fellowship (2008-2010), the Poynter Fellowship in Journalism from Yale among others. To produce this series of amazing photographs and video installation he was moved by a disturbing fact: since 1998, more than 5,4 million people have died as a consequence of the conflict in the Democratic Republic of Congo. He did a first visit in 2010 to eventually team up with director of photography TREVOR TWEETEN and composer BEN FROST to do field research among more than thirty rebel factions. Also, Mosse had the idea of using rolls of Kodak Aerochrome film that had been used by the American army fifty years ago to spot camouflage in the jungle. This film gives leafy plants a hot pink foliage that produces surreal worlds. The result is mesmerizing. Mosse told us they could spend no more than five days inside a group before they would begin to feel suspicious of their reasons for being there. On the other hand he discovered that some rebel groups are composed of young men that are university educated and who appreciate media exposure. These groups would pose and take advantage of the camera. I was amazed by the mystical beauty his work produced and struggled to come to terms with the apathetic look in the eyes of many gang members.

RICHARD MOSSE est un jeune artiste très célébré qui s'est mérité des accolades importantes telles la Guggenheim Fellowship (2011), la Leonore Annenberg Fellowship (2008-2010), la Poynter Fellowship in Journalism de Yale pour en nommer quelques-unes. Pour réaliser cette série de photographies épatantes, ainsi que les installations vidéos, il a été ému par une constatation fort dérangeante:  depuis 1998, plus de 5,4 millions de personnes sont mortes dans la République Démocratique du Congo dû aux conflits  persistents. Il y fait une première visite en 2010 pour éventuellement se joindre avec le directeur photographique TREVOR TWEETEN et le  compositeur BEN FROST pour faire des recherches en chantier auprès de plus de trente groupes de rebelles. En plus, Mosse a eu l'idée de se servir d'un film Kodak Aerochrome qui avait été utilisé par l'armée Américaine il y a plus de cinquante ans pour repérer les camouflages dans la jungle. Ce médium donne au feuillage vert une couleur rose intense qui produit des oeuvres aux paysages surréalistes. Les résultats sont hypnotiques. Mosse nous a raconté qu'ils ne pouvaient pas rester au delà de cinq jours à l'intérieur d'un clan de rebelles car ceux-ci devenaient alors suspects de leurs motifs d'être là. D'un autre côté il découvre que certains clans sont composés de jeunes hommes très bien instruits qui savent apprécier la présence des médias et qui savent s'en servir pour promouvoir leurs intérêts. J'ai été touchée par la beauté mystique de l'oeuvre produite tout en ayant du mal avec les regards apathiques dans les yeux des soldats.

For more informations/ Pour plus d'informations DHC/ART

-LENA GHIO

Wednesday, October 22, 2014

MAXWELL BITTON

Maxwell Bitton Photo © Lena Ghio 2014
Ce jeune artiste a tout pour vous épater et vous toucher le coeur. Vous avez la chance aujourd'hui le 22 octobre et demain le 23 octobre de voir de près pourquoi tout le monde en parle.

Ses oeuvres peintes ou dessinées égalent plusieurs artistes de renommés mais pour MAXWELL BITTON c'est sa méthode de communication avec le monde qui l'entoure puisque qu'il est aussi autiste.

Ses oeuvres sont exposées au 360 rue Saint-François Xavier espace 200 de 12:00 à 17:00 le 22.10.2014 et le 23.10.2014. L'entrée est gratuite et si il reste des pièces, vous pouvez les acheter.

-LENA GHIO

Tuesday, October 21, 2014

FNC the Winners / Les Lauréats


COMPÉTITION INTERNATIONALE – LONGS MÉTRAGES
INTERNATIONAL COMPETITION - FEATURE FILM

LOUVE D’OR présentée par Québecor / presented by Québecor
Meilleur long métrage de la Compétition internationale (15 000 $ en argent remis par Québecor)/
Best feature film in the International Competition ($15,000 cash from Québecor):

Hadas Yaron dans le film/ in the film  Félix et Meira de/by Maxime Giroux
(ex æquo) Félix et Meira de Maxime Giroux (Québec/Canada) et Spartacus et Cassandra de Ioanis Nuguet (France)

*Les gagnants recevront chacun une bourse de 7 500 $. / The winners will each be awarded  $7 500 in cash.

Prix de l’innovation Daniel Langlois / Daniel Langlois Innovation Award

L'oeuvre de la Compétition internationale qui se sera démarquée par son audace esthétique, son utilisation créative des nouvelles technologies et sa capacité innovante à aborder un sujet sensible. / The work in the International Competition that stands out for its daring aesthetics, creative use of newtechnologies and/or groundbreaking treatment of a sensitive subject matter.

Violet de Bas Devos (Belgique, Pays-Bas)

Prix d’interprétation ( Compétition Internationale) / Best Actor or Actress Award

Meilleure performance d’acteur ou d’actrice de la Compétition internationale / Best actor or actress in a feature film in the International Competition

David Gulpilil pour Charlie’s Country de Rolf de Heer (Australie)

Prix du public Compétition internationale - Présenté par Canal + Canada /  People’s Choice Award - Presented by  Canal + Canada

(5 000 $ en argent remis par Canal + Canada) / ($5,000 cash from Canal + Canada)

Difret de Zeresenay Berhane Mehari (Éthiopie)

Prix de l’AQCC (Association Québécoise des Critiques de Cinéma) / AQCC Award

Meilleur long métrage de la Compétition internationale / Best feature in the International Competition

Violet de Bas Devos (Belgique, Pays-Bas)

FOCUS QUÉBEC/CANADA – LONGS MÉTRAGES / FEATURE FILM

Grand Prix Focus présenté par Air France / Focus Grand Prize presented by Air France

Meilleur long métrage de la section Focus (5 000 $ en argent et 2 billets d'avion remis par Air France)
/Best feature film in the Focus section ($5,000 cash and 2 plane tickets from Air France)

Antoine et Marie de Jimmy Larouche (Québec/Canada)

Prix spécial du Jury (Focus) / Special Jury Prize:
In Her Place de Albert Shin (Canada/Corée du Sud)

TEMPS Ø – LONG MÉTRAGES / FEATURE FILM

Grand Prix Temps Ø / Grand Prize Meilleur long métrage de la section Temps Ø/Best feature film in the Temps Ø section

L'enlèvement de Michel Houellebecq de Guillaume Nicloux (France)

Prix du public Temps Ø - Présenté par TFO / Temps Ø People’s Choice Award - Presented by TFO

The Tale of Princess Kaguya de Isao Takahata (Japon)

COMPÉTITION INTERNATIONALE - COURTS MÉTRAGES / SHORT FILMS

Loup argenté Meilleur court métrage de la Compétition internationale / Best short film in the International Competition

Hillbrow de Nicolas Boone (France)

Mention spéciale / Special Mention

Silent Block de Cédric Dupire(France)

FOCUS QUÉBEC/CANADA - COURTS MÉTRAGES / SHORT FILMS

Grand Prix Focus court métrage présenté par Post-Moderne / Grand Prix Focus Short Film presented by Post-Moderne

Feu de Bengale de Olivier Godin (Québec/Canada)

Prix créativité présenté par MAtvremis à un court métrage de la section Focus Québec / Canada pour l’oeuvre la plus originale / Prix créativité presented by MAtv Awarded to the most original short film in the Focus

Nan Lakou Kanaval de Kaveh Nabatian (Haïti)

Pour toute la liste des Lauréats / For the complete list of Winners 

Rendez-vous l’an prochain pour le 44e FNC du 7 au 18 octobre 2015
SEE YOU NEXT YEAR!

Friday, October 17, 2014

FNC Pro


Un des volets les plus inspirants du Festival du Nouveau Cinéma est FNC Pro. Ici on rencontre des professionnels de plusieurs disciplines impliqués avec toutes soretes de pratiques innovatrices. J'ai eu la chance d'assister à quelques présentations qui avaient trait aux besoins différents de scénarisation pour une websérie qu'une série télédiffusée. VÉRONIQUE MARINO, Directrice du programme médias interactifs de L'INSTITUT NATIONAL DE L'IMAGE ET DU SON (L'INIS) nous a défilé les informations pertinentes avec le soutient appliqué des technologies dont on parle, ce que vous pouvez voir sur le grand écran plus haut.

Ensuite, CHLOÉ ROBICHAUD et FLORENCE GAGNON nous ont raconté leur trajet pour réaliser une websérie assez unique intitulée FÉMININ/FÉMININ qui parle d'un groupe d'amie lesbiennes qui racontent chacune leur histoire alors que les épisodes se déroulent. C'est d'un professionnalisme absolu. Les comédiennes sont excellentes et les histoires nous captivent. Il était question ici de voir si une websérie qui est conçue pour un public ciblé pouvait intéresser un plus large public. Chloé Robichaud nous a annoncé, lors de la conférence, que la série avait enrégistré plus de 600 000 visionnements au dernier décompte.

Pour la websérie GUERRIERS de MATHIEU MCCOLLOUGH BOUCHARD et CATHERINE MOREAU les enjeux sont différents puisqu'ils réalisent une histoire fantastique avec beaucoup d'humour. Ils nous ont raconté leurs stratégies de financement qui se déploient sur plusieurs palliers. Ces deux là étaient tellement dynamiques et plein d'enthousiasme pour leur projet qu'ils m'ont rempli d'énergie et d'optimisme. J'espère bien que leur rêve se réalise.

J'ai eu un peu de temps pour une autre conférence avec YAËL ANDRÉ et SÉBASTIEN CAPPE qui nous ont dévoilé leur projet transmédia. C'est une pratique que l'on voit de plus en plus puisque certains créateurs réalisent leur film avec un téléphone cellulaire par exemple. Ici Yaël André réalise un film avec des coupures de bobines super 8 et  8mm qui sont en voie de disparition et elle recompose un récit avec ces images qui autrement seraient disparues: Quand je serai dictateur. Le projet Synaps prend une formule similaire pour nous faire voyager dans un cerveau! Un projet très bien réussi et captivant!

Il y avait tant d'activités et d'opportunités pour faire des rencontres intéressantes lors de ce dernier FNC Pro mais maintenant nous devrons tout attendre une autre année!

-LENA GHIO

Wednesday, October 15, 2014

The FNC is in full swing!


Claude Chamberlan, Garrett Wareing, François Girard, 
Ministre de la culture Madame Hélène David, and Atom Egoyan
photo © Lena Ghio 2014
The FNC is in full swing! I am sharing a few of my personal highlights. Last Thanksgiving week-end I took in three great movies. First, Boychoir, a film by FRANÇOIS GIRARD, who received a Louve d'Or @ FNCfor this film, a filmmaker known for his movies relating to music: Thirty-two Short Films About Glenn Gould and The red Violin, for example. You mustn't look at the details of the story to enjoy its spirit that is music. A disaffected young boy with the intervention of a teacher Ms Steel, DEBRA WINGER, and the return of a wealthy father, JOSH LUCAS, he had never met, finds his way to a prestigious private school that is specialized in creating award winning boy choirs. Its strong suits are the cast and the music. The interplay of great performers like DUSTIN HOFFMAN as Master Carvelle, KATY BATES as Headmistress, and a very contained EDDIE IZZARD as is itself musical but you add the multiplied talents of the young boys and that crystal pure voice of an upcoming star, GARRETT WAREING in the role of Stet and the movie blows you away!

Shinya Tsukamoto with his Louve d'Or @ FNC
photo © Lena Ghio 2014


Then I saw Fires on the plain. It is a remake of the original 1950's movie about the last days of the Imperial Japanese Army fighting in Leyte by Director KON ICHIKAWA. Here filmmaker SHINYA TSUKAMOTO puts intense color into a devastating situation human beings have somehow not yet mastered, questioning why we accept this, showing us the full horror of our inability to stop murdering each other. TSUKAMOTO wants us to live this horror of war at the ground level and his intention comes through. It is a delicate balancing act to maintain the viewers attention on the profound message of a film so replete with gore and maggots and flying body parts. To add to the state of confusion, as we see the events through the eyes of a very sick soldier who can't tell if he is alive or dead, is the luscious jungle with blossoming voluptuous red flowers that multiply relentlessly as humans decapitate each other. TSUKAMOTO's movie worked! I definitely DO NOT want to go there!




The Tale of Princess Kaguya is the final masterpiece of ISAO TAKAHATA who is retiring  and of Studio Ghibli of Japan who are renowned for their exquisite animated features like Spirited Away who are closing. The visual is so beautiful and youthful it is hard to describe without fawning over it. Ultimately it reminds us of the relativity of time. As much as its tender beginning is slow, it then rushes inevitably towards that moment when the Princess realizes, like we all do in times of major transformations, that this precious painful life on earth is over so quickly and how we cling to our loved ones and our beloved planet who has made us cry so much when it is time for us to go!

There is an exciting week-end ahead, follow the link to find out all the exciting activities.

-LENA GHIO

Friday, October 10, 2014

de VAN GOGH à/to KANDINSKY 11.10.2014 - 25.01.2015

Nathalie Bondil & Timothy O. Benson introduce the new
exhibition/ introduisent la nouvelle exposition.
Français en bleu

FROM IMPRESSIONISM TO EXPRESSIONISM, 1900-1914
This week-end, a dazzlingly colorful new exhibition will open its doors at the Montreal Museum of Fine Arts that includes the work of some of the most beloved artists from the last turn of the century before World War 1. Every important artistic movement of that era is represented and some rare jewels are on our soil for the first time. It begins with the first breaking away from the very conservative art schools of Europe with artists like CÉZANNE and BRAQUE with cubism, fauvism with VAN DONGEN, expressionism with FEININGER and OTTO DIX, abstract avant-guard with FRANZ MARC and WASSILY KANDINSKY and of course the revolution in color and style by the likes of VAN GOGH and GAUGUIN! And more.



DE L'IMPRESSIONISME À L'EXPRESSIONISME, 1900-1914 
Cette fin de semaine, une nouvelle exposition éclatante de couleurs ouvre ses portes au Musée des Beaux-Arts de Montréal qui inclut les oeuvres des artistes les plus aimés au tournant du dernier siècle avant la Première Guerre Mondiale. Chaque mouvement artistique majeur de cette époque y est représenté et quelques bijoux rares visitent notre sol pour la première fois. Ça commence avec les premières fractures auprès des écoles d'art très conservatives d'Europe avec des artistes tels CÉZANNE et BRAQUE avec le cubisme, le fauvisme avec VAN DONGEN, l'expressionisme avec FEININGER et OTTO DIX, l'art abstrait et avant-gardiste avec FRANZ MARC et WASSILY KANDINSKY et bien sûr la révolution des couleurs et du style introduit par des artistes comme VAN GOGH et GAUGUIN! Et plus.
Details from the magnificent painting The Wedding by Henri Rousseau. Notice the use of the paintbrush to form the hair, the texture of the skin, to express the emotion of the character.
Détails de la magnifique toile La Noce de Henri Rousseau. Remarquez le travail du pinceau pour former les cheveux,
la texture de la peau, pour exprimer les émotions du personnage.


TIMOTHY O. BENSON, curator of the exhibition, was fascinated with the origins of the artistic revolution of the pre-war era as well as the cultural interaction it caused that is still a fundamental heritage in our times. The art of that era shocked like never before with its brush strokes, its audacity, its confrontation with the mores, the explosive emotions put on canvas.

TIMOTHY O. BENSON, conservateur de l'exposition, était fasciné par les étapes embryonnaires de la créativité artistique tout comme par l'interaction culturelle qui demeure un héritage culturel fondamental de nos jours. L'art de cette époque a choqué comme nul autre avant avec ses coups de pinceaux, son audace, sa confrontation avec les moeurs, l'explosion des émotions sur les toiles.

There is a large room devoted to the First World War complete with photographs, movie reels, and art inspired by the horrors of that war. An abundantly illustrated catalogue accompanies this exhibition and it will help you deepen your experience of this important time for the arts and for humanity.

Il y a une large pièce dévouée à la Première Guerre Mondiale qui affiche des photographies, des films, et de l'art inspiré par les horreurs de cette guerre. Un catalogue abondamment illustré accompagne l'exposition et vous aidera à approfondir votre expérience auprès de cette ère importante pour les arts et pour l'humanité.

The rooms are colorful and filled with added bonuses like here some prints by Gauguin.
Les pièces sont colorées et remplises de bonis comme ces gravures de Gauguin.
-LENA GHIO

ALEXANDER and the Terrible, Horrible, NO GOOD, VERY BAD DAY


This latest Disney pic is at once good and not so good.

I enjoyed many elements of the feature film: the cast: STEVE CARELL as Ben Cooper, JENNIFER GARNER as Kelly Cooper two parents who are about to live through a chaotic day; their children: ED OXENBOULD an Alexander Cooper, the initiator of the cursed day that is also his birthday, DYLAN MINETTE as Anthony Cooper, a teenager getting ready to go to prom with his sweetheart and KERRIS DORSEY as Emily Cooper, the one who is rehearsing for the opening of the school play in the role of Peter Pan. I always love MEGAN MULLALLY, here she is Kelly Cooper's boss, Nina, her appearance is short but she is terrific as the scary boss.

The film is also built on a good script written by ROB LEIBER. Unfortunately something gets lost in translation. I cannot deny that it is a pleasant movie but there are no uproarious moments like those I craved from this title, cast and production company.

It is a pleasant Sunday-afternoon-rainy-day movie.

-LENA GHIO

Saturday, October 4, 2014

LEFT BEHIND

LEFT BEHIND is in theory a movie about the biblical prophecy about the rapture, an event cited in the bible where God will take some people to heaven and leave others behind to struggle in a Godless chaotic world. Oscar Winner NICHOLAS CAGE stars as Ray Steele, an airline pilot poised to commit adultery on the very day of this predicted event. His wife Irene, played by LEA THOMSON, is a devout catholic getting ready for the rapture every single day. But it is the daughter Chloe Steele, played by CASSI THOMSON, that is the protagonist to Ray Steele as they work to save the airplane he is driving in the second half of the movie.

This movie is so bad it boggles the mind! It does serve up many of modern man's views on God that suffer irreparably from the warped views of ignorant and biassed interpreters of scriptures, not to mention the use made through the centuries by egomaniacs  that used God, the concept of God, to serve their own agendas.

I laugh every time I hear a person, real or fictive, say something like: "He is God right, He can stop earthquakes if he wants to." Why? Because it assumes we understand what is a priori claimed as the greatest mystery by all religions. It assumes God is at our service and at our disposal, that if things don't work out the way our ego would like then it also assumes a whole new set of facts not in evidence, that there is no God, that He punishes those that don't read the bible, the infidels, and so on. This is however the philosophical foundation of this film. Then the film makers, in their efforts to make it a blockbuster, threw in the flying unmanned exploding vehicles, fire in the streets and so on.

Sadly, you don't even get one moment of rapture from this movie. Leave this one behind.

-LENA GHIO

Wednesday, October 1, 2014

Montreal Art Galleries / Galeries d' Art Montréalaises

Français en bleu
Gerard Harris © Lena Ghio 2014
SBC  GALLERY OF CONTEMPORARY ART / GALERIE D'ART CONTEMPORAIN

GOLDIN + SENNEBY   M&A (mergers and acquisitions)

A very complex exploration of "juridical, financial and spatial constructs through the notion of the performative and the virtual" by artists SIMON GOLDIN and JAKOB SENNEBY. A screenplay, M&A, was created playwright JO RANDERSON, copies are available at the gallery if you wish to follow with the text. The images above are the actor GERARD HARRIS playing out the screenplay with various interventions from people in the audience. The G&S duo have explored the abstract nature of money in various hard to outline projects, at once conceptual and theatrical. PAUL LEONG is an investment banker and YBODON is a computer scientist, together  they produced  an algorithm that mirrors those that observe stock market activities to explore the speculative nature of both theatre and finance contextualized with the precarious conditions that characterize global society. This means that the performances scheduled to go on until November 22, 2014 will be interrupted if the flow of money is cut by the condition of the market. ANNA HEYMOWSKA is the set designer and JOHAN HJERPE is the graphic designer.

My reaction to the first day is mixed. On the one hand I find the concept very bold on the other I find it may be too big to be rendered in the method chosen. When I was looking at the performance I was not aware of its relationship with high finance and world markets which I understand very little anyway. After I knew this, it still left me confused as to the artists intentions.

Every performance/rehearsal new layers will be added on the walls and in the space. If the piece persists all the way to its planned date, the last day should reveal a very surprising result. The performances are in English and French, consult the site for details.

Une exploration complexe des théories juridiques, financières et spatiales par le biais de la performance et du virtuel par les artistes SIMON GOLDIN et JAKOB SENNEBY. Un scénario, F&A, (fusions et acquisitions) a été écrit par la dramaturge JO RANDERSON, des copies sont disponibles à la galerie si vous désirez suivre le texte.. Les images en haut sont de l’acteur GERARD HARRIS qui interprète le scénario avec des interventions variées des gens dans l’audience. Le duo G&S explore la nature abstraite de l’argent avec plusieurs projets difficiles à cerner qui sont à la fois conceptuels et théâtraux. PAUL LEONG est un banquier d’investissement et YBODON est un informaticien, ensemble ils ont produit un algorithme qui mime ceux observer par le marcher boursier pour explorer la nature spéculative commune au milieu du théâtre et celui des finances en contexte avec les conditions précaires caractéristiques de la société mondialisée. Ceci veut dire que les performances prévues jusqu’au 22 novembre 2014 seront arrêtées si le flot d’argent est interrompu par les conditions du marché. ANNA HEYMOWSKA est la scénographe et JOHAN HJERPE est le graphiste.

Ma réaction à la première journée a été mixte. D'un côté je trouvais le concept audacieux et de l'autre je trouvais qu'il devait être trop grand pour être rapporté dans la méthode choisie. Quand j'ai regardé la performance je n'étais pas consciente de sa relation avec la haute finance et les marchés boursiers que je connais très peu de toute façon.  Après que j'avais pris connaissance de cela, j'étais encore confuse au sujet de l'intention des artistes.

Chaque performance/répétition ajoute une nouvelle trace sur les murs et dans l'espace. Si la pièce se poursuit jusqu'à sa date prévue, la dernière journée devrait révéler un résultat surprenant. Les performances sont en français et en anglais, consultez le site pour les détails.

GALERIE JOYCE YAHOUDA GALLERY

FRANÇOIS MORELLI Volute + ALANA RILEY Motivation (The Actors)

François Morelli © Lena Ghio 2014
François Morelli is a multidisciplinary artist with many years of practice. In this exhibition there are sculptures, drawings, installations, print medium and video that investigate cycles, gyrations, the passage of time and the unavoidable transformations they produce. The installations produce a haunting effect with their gyroscopic grids with doll heads and other objects of daily life. He is an excellent draughtsman and painter using mostly acrylic paint in vibrant shades. His years of practice are evident with the exquisite mastery of his mediums. The artist books are textured colorful and evolve like a flowing river from page to page.

François Morelli est un artiste multidisciplinaire avec plusieurs années de pratique. Dans cette exposition il y a des sculptures, des dessins, des installations, des estampes et des vidéos qui examinent les cycles, les gyrations, le passage du temps et les transformations inévitables qu'ils produisent. Les installations produisent un effet préoccupé avec leurs grilles gyroscopiques qui portent des têtes de poupées et les autres objets du quotidiens. Il est un excellent dessinateur et peintre qui emploi surtout de la peinture acrylique aux couleurs vives. Ses années de pratique sont évidentes par la maîtrise exquise de ses médiums. Ses livres d'artistes sont texturés, colorés et évoluent telle une rivière qui coule de page en page.

Alana Riley is a photographer and video artist based in Montreal. She is examining the physical and psychological demands of the actor at work in a series of video portraits of aspiring actors performing for the camera. It is high quality work but it gave me a dubious response. I have not watched television for several years now because I cannot stand the bizarre smiles of television personalities anymore. This installation reminded me of why I chose to abandon this activity.

Alana Riley est une artiste photographe et vidéaste basée à Montréal. Elle examine le travail physique et psychologique de l'acteur au travail par une série de portraits vidéo d'acteurs en devenir. C'est un travail de très haute qualité mais qui m'a donné une réaction douteuse. Je n'ai pas regardé la télévision depuis plusieurs années car je ne peux plus supporter les sourires bizarres des personnalités de la télévision. Cette installation m'a rappellé pourquoi j'ai abandonné cette activité.

GALERIE LILIAN RODRIGUEZ GALLERY

100 % DESSIN!!!

De gauche à droite/ From left to right: Daniel Lahaise, Mariana Semino, Catherine Béliveau, Sophie Burke
© Lena Ghio 2014
This month the Lilian Rogriguez Gallery has invited young artists to innovate the drawing in a group exhibition that is entitled 100% Dessin!! (drawing). The artists above were present and you can tell that each has a unique approach to drawing. DANIEL LAHAISE draws by cutting out substance from his support until the image he seeks emerges. The results are fascinating and remind me of the ancient woodcutting practice of the early printmakers.  MARIANA SEMINO has such a detailed approach to her subject that they come alive on the canvas. CATHERINE BÉLIVEAU creates spiraling mobiles with her drawings that gives them a light floating quality. SOPHIE BURKE told me her drawings were of her ex-boyfriends and I found the idea very charming.

Ce mois-ci, la Galerie Lilian Rogriguez a invité des jeunes artistes a innové le dessin dans une exposition de groupe intitulée 100% Dessin!! Les artistes plus haut étaient présents et on peut voir que chacun a une approche unique au dessin. DANIEL LAHAISE dessine en découpant la matière du support jusqu'à ce que l'image qu'il désire émerge. Les résultats sont fascinants et me rappellent les ancients procédés de gravure sur bois qui produisaient les estampes. MARIANA SEMINO a une approche si détaillée envers ses sujets qu'ils prennent vie sur ses toiles. CATHERINE BÉLIVEAU crée des mobiles avec ses dessins ce qui leur donne une qualité flottante de légèreté. SOPHIE BURKE m'a raconté que ses dessins étaient des portraits de ses exs et j'ai trouvé l'idée très charmante.

PIERRE - FRANÇOIS OUELLETTE ART CONTEMPORAIN | MONTRÉAL
CHIH-CHIEN WANG © Lena Ghio 2014
distance to the sea
The Taiwanese artist CHIH-CHIEN WANG was present to showcase his very modern photographs. Discreet and luminous they either focus on an intimate moment, like smell table, 2014, or a larger subject like the sun in Bright Circle, 2014. It is all about how the elements reflect on one another. Until November 1 2014.

L'artiste taiwanais CHIH-CHIEN WANG était présent pour introduire ses photographies très modernes. Discrètes et lumineuses elles se concentrent soit sur un moment intime, comme smell table, 2014, où un sujet aussi large que le soleil dans Bright Circle, 2014. Tout est un jeu des éléments qui se réflètent un sur l'autre. Jusqu'au 1er novembre 2014.

Galerie HUGUES CHARBONNEAU Gallery

David Lafrance



The good news is that I discovered a delightful exhibition of the works of David Lafrance. The bad news is that I went on the last day of the show. Still his work is worth mentioning. The painting shown here is Un atelier à la campagne a large oil painting that resumes very well what I enjoyed about the exhibition. His paintings are colorful and play with multidimensionality as you can tell by the triangle showing us a sunset and the pair of soiled pants clearly in the forefront. There is something tribal about his work and it is very dynamic. You can see more on the gallery's website. The coming exhibition starting October 4th 2014 will feature the artist Jean-Benoit Pouliot : Contrepoints

La bonne nouvelle est que j'ai découvert une exposition délicieuse du travail de David Lafrance. La mauvaise nouvelle c'est que c'était la dernière journée de l'exposition. Quand même son travail mérite une mention. La toile qui figure ici intitulée Un atelier à la campagne est une large peinture à l'huile qui résume bien ce qui m'a plu dans cette exposition. Ses toiles sont colorées et jouent avec la multidimensionalité comme vous pouvez reconnaître par le triangle qui nous montre un couché de soleil et la paire de pantalons souillés qui est clairement sur l'avant-plan. Il y a quelque chose de tribal dans son travail et son oeuvre est très dynamique. Vous pouvez en voir plus sur le site de la galerie. L'exposition qui ouvrira ce 4 octobre 2014 est Jean-Benoit Pouliot : Contrepoints 

-LENA GHIO