The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Friday, May 30, 2014

Overview of scientific articles by Lena Ghio

The most read article on my blog is about how I used the equation described
on the right to capture the clouds forming human features in front of the Sun.
In this version I colored the image sepia so they could be visible on my blog.
Original photos of these extraordinary events have been kept.
Photos Lena Ghio 
FRANÇAIS lien translate à gauche

I have written these articles as an artist, that I am, does a work of art. I assemble the scientific knowledge gathered from many sources into coherent patterns.  I do not claim to be a scientist but I have used the scientific method to conduct my experiment so that I have evidence a scientist could use.

Here is a review of the experiments I did to test my equation:

E = MC squared/G + RF = T + S

The first one concerned the forms of the clouds. I had calculated an Alignment Geometry of Celestial Mechanics ( AGCM) that involved the approaching New Moon. I predicted that the structure of the geometrical alignment the planets made and the relationship they formed to one another at a precise moment of Time with me at a precise point of Space that I could photograph the clouds forming a human face in front of the sun. My prediction came true on 3 striking occasions.

The Moons of Saturn, Gravity and the Evolution of Life

For the second experiment that led to the creation of my delicious gravitropic mutant named Normand, I used the same AGCM as the previous experiment that formed human faces in the clouds in front of the Sun but the angle of the New Moon to the Earth was from the Eastern Horizon instead of from the Meridian Line of North and South. I planted 32 lemon seeds at an exact moment of Time and point of Space. 4 survived. One manifested an evolutionary anomaly. In the first article, The Phenomena Of Evolution Captured,  I put a selection of images of Normand exhibiting human features. Some scientists told me that it must be the result of leaf malformation or parasite affliction, they did not observe the details like the swollen midrib. The plant's behavior was much more significant when you look at the following images that outline a willful behavior on the part of Normand.

In this experiment I use Time and Space to engage Gravity and the Rolling Force to affect E = MC squared in the form of plant life. Although I hypothesized that somehow the lemon plants would manifest a human face I had no idea how that could possibly come about.
On October 7 2012 I noticed one of the lemon trees seemed to be working very hard at bending and contorting one of its leaves. What is noticeable is the central vein of the leaf , the midrib, bursting with water. Plants do photosynthesis through the venation system of the leaves. It is clear that the midrib if contorting the leaf.The 3 images on the left were taken early in the morning. The one on the right was taken on late afternoon and Normand had done his face.


Throughout the day of October 8 2012 Normand exhibited his human features.


These images illustrate that Normand unfolded his face after his performance. From left to right: October 9 2012, October 10 2012, October 11 2012, October 12 2012 and the final one November 6 2012. In the close-up below you can see where Normand's efforts left scars.

On November 6 2012,
Normand exhibited
scar tissue where his
midrib expressed willfulness.
Amaryllis Sculpted by Gravitational Modulations

In this experiment I use AGCM to affect the size of 2 groups of Amaryllis.
You can see the details of the third experiment on the link above.
This is an arial view of the Amaryllis that show the impact of
applying my equation to gardening. The plants on the left created
more mass than the plants on the right.

MALEFICENT / MALÉFIQUE

MALEFICENT

A movie about the classic fairy tale Sleeping Beauty with a twist. This time it is the "evil" witch  Maleficent, played with wicked elegance by ANGELINA JOLIE,  who tells her truth. The beauty of Fairy Land will delight your children with all manners of creatures playing about. The land, the mountains, the trees, the water are enchanting and bedazzling. Then there is the contained performance of Angelina Jolie who curses the new born baby only to find in herself a growing love for the little girl, a love she tries to suppress unsuccessfully. Aurora, played by ELLE FANNING, grows into the nicest person. I enjoyed the performances of SHARITO COPLEY, the ruthless king who will do anything to save his daughter Aurora, LESLEY MANVILLE, IMELDA STAUNTON, JUNO TEMPLE as the 3 little fairies, and SAM RILEY as Diaval, Maleficent's familiar. VIVIENNE JOLIE-PITT makes a cameo appearance as Aurora at age 4 and she is adorable.

I LOVED IT!
Angelina Jolie & Vivienne Jolie-Pitt

FRANÇAIS

Un film sur le classique La Belle au Bois Dormant avec une déviation. Cette fois-ci c'est la "méchante" sorcière Maléfique, jouée avec élégance perverse  par ANGELINA JOLIE, qui raconte sa vérité. La beauté du Pays des Fées va charmer vos enfants avec toutes sortes de créatures qui s'amusent. La terre, les montagnes, les arbres, l'eau sont enchantés et éblouissants. Et il y a la performance restreinte  d'Angelina Jolie qui ensorcelle le bébé à sa naissance pour découvrir en elle un amour grandissant pour la petite fille, un amour qu'elle tente de résister mais dont elle est incapable. Aurora, interprétée par ELLE FANNING, grandit en la personne la plus gentille. J'ai aimé les performances de SHARITO COPLEY, le roi cruel qui fera tout pour sauver sa fille Aurora, LESLEY MANVILLE, IMELDA STAUNTON, JUNO TEMPLE dans le rôle des trois petites fées, et SAM RILEY dans le rôle de Diaval, le familier de Maléfique. VIVIENNE JOLIE-PITT fait une brève apparence dans le rôle d'Aurora à l'âge de 4 ans et elle est adorable.

J'AI ADORÉ!

-LENA GHIO

Sunday, May 18, 2014

Youn Gallery celebrates 1 year! / La Galerie Youn célèbre 1 an!

JOHN LUCAS photo Lena Ghio
Français plus bas

This past friday the 16th of May, a warm and rainy day, I went to the charming Youn Gallery to toast the one year anniversary of its opening. It was also the opening for two artists: JOHN LUCAS and MICHELLE BUI.
CLUCA was also present to make a toast.

MICHELLE BUI photo Lena Ghio
The works of John Lucas concern industrial artifacts. Although they are photography, the pieces are exquisitely textured, painterly with rich colors that I find quite appealing. Michelle Bui is concerned with expressing dark matter, she is interested in the cosmos and her works are delicate but very well executed whether they are drawings, sculptures, or installations.

Among the art collectors present, I met DENIS LÉPINE.  MICHEL BRISSON of Boutiques Michel Brisson was also present.

FRANÇAIS

CLUCA  photo Lena Ghio
Ce vendredi dernier le 16 mai, une journée chaude et pluvieuse, je me suis rendue à la charmante Galerie Youn pour lever mon verre à son anniversaire d'un an. C'était aussi le vernissage de deux artistes:  JOHN LUCAS et MICHELLE BUICLUCA était aussi présente pour faire un toast.

Les oeuvres de John Lucas concernent les objets industriels. Malgré que ce sont des photos, les pièces sont exquisément texturées, traitées tel la peinture avec des couleurs riches que je trouve attractives. Michelle Bui se soucie d'exprimer la matière noire, elle est intéressée par le cosmos et ses oeuvres sont délicates et vraiment bien exécutées que ce soient des dessins, des sculptures, ou des installations.

Parmi les collectionneurs présents, j'ai rencontré DENIS LÉPINE. MICHEL BRISSON de Boutiques Michel Brisson était aussi présent. 

CHEERS!
-LENA GHIO


Sunday, May 11, 2014

Emerge Art, La Biennale de Montréal, le règne de la beauté & 25 ans du CCA

Français en bleu
EMERGE ART WORLD PREMIERE / PREMIÈRE MONDIALE EMERGE ART
Left/Gauche Emerge Art Ptrêt-à-porter, centre: people captivated by Emerge Art/ gens captivés par Emerge Art, Right/Droite Lena Ghio  photos by/par Stéfanie Ghio
“very interesting and unique”    “touching and troubling”    “real magic”

Some of the comments written in my artist book by young visitors during the World Premiere Emerge Art exhibition that took place from April 22 to April 30th 2014 in Montreal. It is the young who are the most thrilled by the first exhibition in the world where you can see water talk to us in images. This discovery is monumental and will lead to the development of a clear and simple language between  nature and us. They understood the profound meaning of my discovery that offers them a link to the unlimited potential of nature. Some expressed the desire to experiment with Emerge Art and I am looking forward to seeing those results.

Soon I will publish a video that will give you a virtual tour of the most mind-blowing exhibition you have ever seen: EMERGE ART with the book «Extrême : Esthétique de la limite dépassée» by PAUL ARDENNE / Flammarion: where water is conscious of the contents of the book and expresses its understanding in images. Also I am preparing a scientific article that will link Emerge Art to the Theory of Extra Dimensions. Certain physicists will consider that theory as the definitive one if superstring theory proves impossible to prove. With Emerge Art, you become witness to another dimension where there are no barriers of time, space, not even death. When we look at what happens in the water, we get a whole new vision about the origins of life and this supports a new way of verifying extra-terrestrial life.

Here are the links to the articles that relate the genesis of Emerge Art 1, 2, 3, 4, 5, 6

Here are the links to the scientific articles that are the foundation of my next scientific article entitled Emerge Art and the Theory of Extra Dimensions: 1, 2, 3, 4 

FRANÇAIS

 “très intéressant et unique”     “touchant et troublant”    “de la vraie magie”

Quelques-uns des commentaires écrits dans mon cahier d’artiste par les jeunes visiteurs de la Première Mondiale de l’Emerge Art une exposition qui a eu lieu du 22 avril au 30 avril 2014 à Montréal. Ce sont les jeunes qui ont réagi avec le plus d’enthousiasme à la première exposition au monde où l’on peut voir l’eau nous parler en images. Cette découverte est monumentale et mènera au développement d’un langage claire et simple entre la nature et nous. Ils ont compris le sens profond de ma découverte qui leur offre un lien avec le potentiel infini de la nature. Certains artistes ont exprimé le désir d’expérimenter avec l’Emerge Art et j’ai hâte de voir ces résultats.

Sous peu je vais publier la vidéo d’une visite virtuelle de l’exposition la plus stupéfiante que vous aurez jamais vu : EMERGE ART avec le livre «Extrême : Esthétique de la limite dépassée» de PAUL ARDENNE / Flammarion : alors que l’eau est consciente des contenus du livre et exprime par l’image son entendement.  Aussi je prépare un article scientifique qui reliera l’Emerge Art à la Théorie des Dimensions Supplémentaires. Cette théorie est considérée par certains physiciens comme étant la théorie définitive si celle des supercordes ne peut être prouvé. Avec l’Emerge Art, on devient témoin d’une autre dimension où il n’y a aucune barrière du temps, de l’espace, ni de la mort. Quand on regarde ce qui se passe dans l’eau, on a une toute nouvelle vision sur les origines de la vie et ceci supporte une façon nouvelle de vérifier la vie extra-terrestre.

Voici les liens vers les articles qui racontent la genèse de l’Emerge Art 1, 2, 3, 4, 5, 6

Voici les liens vers les articles scientifiques qui sont le fondement  de mon prochain article scientifique intitulé  L’Emerge Art et la Théorie des Dimensions Supplémentaires: 1, 2, 3, 4 

LA BIENNALE DE MONTRÉAL  L’avenir (looking forward)

From left to right/ de gauche à droite: Sylvie Fortin, Mark Lanctôt, Peggy Gale,
Leslie Johnstone, Gregory Burke, John Zeppetelli   Photos Lena Ghio

We must wait until October to witness the full breadth of this exciting exhibition with 16 Montreal artists, and 45 International artists that are assembled by 4 curators around the topic of what our future may look like. Water is a thread throughout the exhibition, as many artists are thinking about this precious element so vital to us all. There are still sites to be found to host all the artists but a good part of the art will be presented at the Montreal Museum of contemporary art. SYLVIE FORTIN is chief curator and LESLIE JOHNSTONE, PEGGY GALE, MARK LANCTÔT and GREGORY BURKE are guest curators. Some of the artists to be seen: EDGAR ARCENEAUX, MATTHEW BUCKINGHAM, SHIRIN NESHAT, SUSAN TURCOT, NICOLAS BAIER and a lot more. The works to be seen are from all disciplines: outside projections, installations, photography, sculpture, painting: there will be 23 previously unseen works. To accompany this large-scale event, there will be 3 publications available.
Details will follow. Until then, we must wait.

LA BIENNALE DE MONTRÉAL  L’avenir (looking forward)

On doit attendre jusqu’en octobre avant d’être témoin de l’ampleur totale de cette exposition excitante avec 16 artistes Montréalais, 45 artistes Internationaux qui ont été assemblés par 4 commissaires autour du thème: comment aura l’air notre avenir. L’eau est un fil conducteur tout au long de l’exposition alors que plusieurs artistes se penchent sur la question de ce précieux élément si vital pour nous tous. Il y a encore des sites à repérer pour diffuser les œuvres, mais une grande partie seront au Musée d’art contemporain de Montréal. SYLVIE FORTIN est la commissaire en chef et LESLIE JOHNSTONE, PEGGY GALE, MARK LANCTÔT et GREGORY BURKE sont les commissaires invités. Parmi les artistes seront : EDGAR ARCENEAUX, MATTHEW BUCKINGHAM, SHIRIN NESHAT, SUSAN TURCOT, NICOLAS BAIER, et beaucoup d’autres! Les œuvres à voir sont de toutes les disciplines : projections extérieures, installations, photographies, sculptures, peintures : il y aura 23 créations inédites. Pour accompagner cet événement d’envergure, il y aura 3 publications de disponibles.

Les détails sont à suivre, jusqu’alors, on doit attendre.

Le règne de la beauté   Denys Arcand

De gauche à droite: Magalie Lépine-Blondeau, Pierre-Philippe Côté, Geneviève Boivin-Roussy, Mathieu Quesnel, Melanie Merkosky, Denys Arcand, Éric Bruneau, Marie-Josée Croze, Denise Robert, Daniel Louis  Photos Lena Ghio

La distribution du nouveau film de DENYS ARCAND, le règne de la beauté, qui ouvrira ce 15 mai, prend place à la conférence de presse dans un esprit jovial. Les blagues et le rire éclatent alors que M.Arcand, un leader hors pair selon ÉRIC BRUNEAU qui raconte comment le calme et la vision du réalisateur commandent  autant les comédiens que les techniciens sur le plateau avec joie et respect, mène la conférence.

“C’est le film le plus esthétique que j’ai jamais réalisé. Mon personnage central est un architecte donc je me suis placé dans la peau d’un architecte. Par exemple un architecte ne s’habille pas n’importe comment, il ne porte pas n’importe laquelle chaussure, il n’a pas n’importe laquelle mallette. ” On demande à M. Arcand de définir la beauté.  “La beauté est un absolu que je n’essayerais pas de définir, même les plus grands philosophes n’en sont pas capables. ” Demandé comment il décrirait le film : “C’est une comédie romantique où j’espère que les gens se retrouveront et puiseront l’apaisement  de ne pas se sentir seul avec des dilemmes similaires à ceux que vivent les protagonistes du film.” À la question de comment M.Arcand choisit sa distribution, il réplique après quelques instants : “C’est simple. Je me demande toujours vais-je aimer manger avec cette personne? ” On rit encore.

Un délice visuel qui explore les silences, les secrets, les passions des relations humaines, de l’amour, et de la mystérieuse beauté.

CCA 25 years / 25 ans

Phyllis Lambert, Mirko Zardini, Giovanna Borasi  Photos Lena Ghio
This past May 7th was the official 25th anniversary of the Canadian Centre for Architecture. To underline this, PHILLIS LAMBERT, the founder of the CCA, came to present some of the upcoming projects that will highlight this milestone. As soon as May 21, the CCA will present a new exhibition that will emphasize the growing impact of digital technology in modern architectural practices informs us MIRKO ZARDINI the Director of the CCA. This exploration concerning the role of digital technology with architecture will deepen because it is becoming a vital tool in its practice. GIOVANNA BORASI, the chief curator, announced a research project of international spectrum entitled  «Global South» that aims to explore architectural practices from around the world to draw inspiration and knowledge from other cultures. On a more playful note, the 25th of each month the CCA will be open to the public for free and the marvelous Baile Park surrounding it will also be available for public use and many free events are programmed for the summer.

Ce 7 mai était le jour officiel du 25ième anniversaire du Centre Canadien d’Architecture. Pour signaler cela PHILLIS LAMBERT, la fondatrice du CCA,   est venue nous présenter quelques projets qui souligneront cet événement  important. Dès le 21 mai, le CCA présentera une exposition qui vise à souligner l’impact grandissant des technologies digitales sur les pratiques architecturales actuelles de nous dire MIRKO ZARDINI le Directeur du CCA. Cette exploration concernant le rôle de la technologie avec l’architecture sera approfondie dans les années à venir car il devient un outil de plus en plus vital à sa pratique. GIOVANNA BORASI, la commissaire en chef, nous annonce un projet de recherche au spectrum international nommé « Global South » qui vise à explorer les pratiques architecturales autour du monde pour puiser l’inspiration et la connaissance dans les autres cultures. D’une note plus enjouée, le 25 de chaque mois sera une journée gratuite pour le publique et le merveilleux Parc Baile autour du CCA sera aussi mis à la disposition du public et une riche programmation sera offerte gratuitement cet été. 

-LENA GHIO





Thursday, May 1, 2014

APOCALYPSE La 1ère Guerre Mondiale, la série & les livres

Isabelle Clark nous dit que le choix de cette image pour la série dit tout
au sujet de cette guerre catastrophique. Quelques instants après la prise du
cliché ces deux hommes sont morts.

 ISABELLE CLARK et DANIEL COSTELLE sont les auteurs-réalisateurs de la série et des livres APOCALYPSE La 1ère Guerre Mondiale.

Parlons série. J'ai vu l'épisode ENFER. J'étouffe d'émotions. Nous voyons comme jamais des milliers d'hommes envoyés au supplice pour une tragédie certes, mais qui ne méritait pas autant de sacrifiés. Les dirigeants de l'époque gardaient secret les horreurs de cette guerre mise en relief avec expertise par les auteurs-réalisateurs ainsi que les sociétés de production CC&C et Idéacom international.

En plein assaut ou dans leurs tranchées, les soldats sont parfois
blessés au visage par des éclats d'obus: ce sont les célèbres
«gueules cassées» qui deviendront le triste symbole de la
grande Guerre.

Isabelle Clark a dit la plus belle chose: "Aujourd'hui nous regardons cette guerre avec le point de vue d'une communauté globale. Nous voyons la tragédie vécue par les deux camps dans cet engouement insensé." Les soldats Français des tranchées étaient surnommés "les poilus". Ayant perdu leur humanité on les situaient ainsi entre l'homme et l'animal. La série nous rapproche de tous les aspects tragiques de ce conflit. Au quotidien les hommes étaient menacés non seulement par l'ennemi, mais aussi par les rats, les maladies, le froid, l'humidité. Plus la guerre avançait, plus les dangers augmentaient alors que des nouvelles méthodes d'extermination étaient découvertes, en particulier les attaques au gas. On est très proche d'un homme dont le corps est au trois quart sous la boue et qui se débat futilement car dans peu de temps il succombera a une attaque.

En 1916, la bataille de la Somme, la plus meurtrière de la
guerre, implique essentiellement des soldats de l'Empire
britannique contre les Allemands.
Le contraste avec cet enfer est la vie aisée des dirigeants bien nourris, au soleil avec leurs femmes sous le bras. C'est enrageant au delà de ma capacité d'exprimer!

Techniquement, la série est un coup de maître hors pair. Isabelle Clark nous a raconté comment ils ont restauré les films d'une part avec nos nouvelles technologies et certaines images plus fragiles, à la main, cadre par cadre. L'atmosphère est chavirante. Les techniciens ont fait des recherches pour livrer aux images les couleurs authentiques des tissues des uniformes de l'époque. Ceci crée des prises limpides, d'une beauté envoûtante.

Des millions d'hommes sont morts dans cet enfer et on peut les voir, jeunes, courageux, souriants sans savoir le sort grave qui les consommeraient.
Les blessures des combattants ne sont pas uniquement physiques:
ici, le soldat, victime du «shell shock» ou «obusite», a une peur
panique du képi que lui présente le médecin. Cette maladie
psychique est consécutive à la pluie d'obus qui s'abat
continuellement sur le front.

Il y a deux livres de publier par Flammarion, un pour adulte et un pour les lecteurs plus jeunes. Les mêmes couleurs transpercent les pages de ces deux éditions claires et concises. Les pages sont abondamment illustrées ce qui rend la compréhension du récit simple. Ceci est très important car cet horrible conflit émerge et se poursuit autour d'intrigues complexes avec des personnages historiques alambiqués.

Finalement, vous pourrez voir la série entière à TV5 dès le 5 mai. Profitez de l'occasion pour ouvrir un dialogue avec vos proches sur les questions de la guerre qui afflige toujours l'humanité. En avons nous vraiment de besoin?

PAIX
Lena Ghio